Entrepreneurs : comment faire de son banquier un précieux allié ?

Entrepreneurs : comment faire de son banquier un précieux allié ?

L’entrepreneur a soif d’indépendance, de liberté et d’épanouissement personnel au travers de son activité. Dans le cadre d’un projet de création d’entreprise, l’entrepreneur a besoin de conseils d’experts et surtout de l’accompagnement de son banquier. Entrepreneurs, voici pour vous, « Les 10 règles d’or pour convaincre son banquier » !

1. Connais-toi toi-même 

S’il y a bien une phrase qui doit résumer l’essence même de votre entreprise, c’est celle-ci. Chaque entrepreneur est unique avec ses qualités et défauts. En tant que chef d’entreprise, vos défauts peuvent avoir parfois des conséquences importantes, il faut en tenir compte. Il faut également jouer sur la complémentarité des membres de votre équipe, elle apportera un équilibre au projet.

2. On ne fait bien que ce que l’on connaît bien

En tant qu’entrepreneur vous devez connaître votre marché et ses évolutions, la connaissance par les porteurs du projet est déterminante dans le succès d’une entreprise.

En parallèle, de plus en plus de start-up développent désormais des activités qui abordent plusieurs secteurs, mais un porteur de projet ne peut pas tout maîtriser seul. Il faut privilégier des équipes polyvalentes, avec un leader qui saura coordonner ses équipes et former avec ses collaborateurs une intelligence collective pour maîtriser le sujet dans son ensemble.

3. Un projet bien identifié, construit et réaliste

Un Business Plan solide est un essentiel pour lancer son entreprise, un projet bien construit, c’est indispensable, mais le réalisme est souvent un obstacle à sa bonne réalisation. En réalité, les entrepreneurs vont devoir affronter de nombreuses difficultés, impossibles à anticiper dans le Business Plan, dans ces épreuves le business model s’affine ou pivote. En tant qu’entrepreneur, vous devez vous challenger afin de prévenir au maximum ces imprévus.

4. Pour décider mon banquier, je dois être convaincant

Un projet avec une bonne assise financière et un côté novateur ne suffit pas, votre personnalité va avoir un rôle central pour votre accompagnement bancaire. Pour convaincre, il faut d’abord être convaincu soit même, lorsque vous exposez votre projet avec passion cela lui donne une toute autre dimension. C’est vous qui faites la différence : soyez vous-même, projetez-vous dans l’avenir et surtout soyez transparent avec votre banquier !             

5. L’homme seul est bien mal accompagné

Au-delà d’une bonne idée et d’un bon dossier, vous devez aussi convaincre que vous êtes bien entouré. Le Réseau Entreprendre ou encore Initiative Île-de-France, partenaires du Crédit Agricole d’Ile-de-France, qui ont pour mission d’accompagner les porteurs de projets, misent essentiellement sur la cohésion d’équipe au sein d’un projet. Une personne seule ne peut pas être experte dans tous les domaines et l’aventure entrepreneuriale est aussi une aventure humaine.

6. Gérer une entreprise, cela ne s’improvise pas !

Etre bon dans son domaine est nécessaire mais absolument pas suffisant pour gérer une entreprise.

Vous devez être audacieux, savoir où vous en êtes et où vous allez, vous allez alors pouvoir anticiper plutôt que subir. Aussi, une entreprise se construit et se gère sur d’autres plans que les ventes directes de produits ou de services : la communication, les ressources humaines, la trésorerie… En tant qu’entrepreneur et dirigeant, il est important de réaliser que partager ou déléguer n’exclut pas le contrôle et la prise de décision partagée.

7. Etre à l’écoute des critiques et des conseils

L’écoute est une qualité importante dont un porteur de projet ne peut pas se passer. Vous devez rester à l’écoute du marché, de votre banquier, de vos collaborateurs…  Mais surtout de vos prêteurs et actionnaires. L’important est de savoir qui écouter et à quel moment. Vous devez trier, prioriser et, in fine, décider des conseils que vous retenez.

8. Le marché a toujours raison (mobilité, agilité, adaptation)

Le marché est en constante évolution, en tant qu’entrepreneur vous devez y faire face et trouver des solutions. Votre métier de dirigeant, c’est de réfléchir et d’être visionnaire dans votre secteur d’activité. En tant qu’entrepreneur, vous devez toujours avoir un coup d’avance sur vos concurrents.

9. Mon banquier est un partenaire, il a besoin d’y voir clair

Pour rassurer les banquiers, il est important d’avoir un projet sérieux et réaliste, l’ambition est excellente, mais doit être mesurée. Un business plan bien construit est un préalable, avec plusieurs hypothèses de travail : normale, dégradée et une appréciation du point mort qui définit l’équilibre financier de votre projet. Appuyez-vous sur les réseaux d’accompagnement, ils sont là pour vous aider. La réalité le démontre, la pérennité d’une entreprise est plus forte si elle est accompagnée !

10. Les banquiers ne prêtent pas sans garanties

Le banquier est là pour vous accompagner, mais les risques principaux doivent avant tout être assumés par les porteurs du projet, c’est-à-dire vos associés. Ce qui intéresse le banquier, c’est la qualité du projet, sa capacité à atteindre l’équilibre financier pour démontrer sa pérennité, selon le facteur « temps ». Pour les garanties, elles seront analysées selon l’objet financé et la durée de financement sollicitée. Elles peuvent être d’ordre personnel, adossées à un bien mobilier/immobilier ou apportées par des organismes externes.

Comment le Crédit Agricole d’Ile-de-France aide-t-il les entrepreneurs Franciliens ? 

Pour vous accompagner dans votre projet d’entrepreneuriat, le Crédit Agricole d’Ile-de-France est un partenaire qui conseille chaque client dans la durée de façon globale et personnalisée. Avec  300 conseillers Professionnel, nous mettons à votre disposition toute une gamme de services et de solutions bancaires spécifiques, avec par exemple des offres propres à la création (prêt Lanceur Pro). Chaque porteur de projet pourra également évoluer et bénéficier des partenariats renforcés avec nos réseaux d’accompagnement, tels que le Réseau Entreprendre ou Initiative Ile-de-France. Dans le même esprit, le Village by CA à Paris est un accélérateur qui accueille près de 80 jeunes start-up, un écosystème propice aux contacts avec tous nos partenaires. Nous avons pour ambition une relation bancaire 100% humaine & 100% digitale. Nous souhaitons accompagner nos clients professionnels dans la simplification de leur quotidien, tout en étant conscients des difficultés qu’ils peuvent rencontrer.

À lire aussi