L’accompagnement, clé du succès de la création d’entreprise

Enn 2018, 212 000 entreprises ont été créées en Île-de-France. Dans cet écosystème compétitif, comment parvenir à développer son projet ? Vers qui se tourner ? Rudy Deblaine, délégué général de l’association Initiative Île-de-France nous livre les clés du succès des entrepreneurs Franciliens.

Rudy Deblaine, délégué général d'Initiative Île-de-France

Un vent entrepreneurial souffle sur l’Île-de-France

« Selon l’INSEE, environ 70 000 sociétés sont lancées chaque année en Île-de-France par des entrepreneurs », commence Rudy Deblaine. Un phénomène qui s’explique d’une part par la création du statut d’auto-entrepreneur / micro-entrepreneur, mais aussi par le fait que l’entrepreneuriat soit plus médiatisé qu’avant. Enfin les institutions françaises ont travaillé à cette valorisation. Par exemple, « les jeunes se voient proposer des formations axées sur l’entrepreneuriat dans les cursus universitaires. »

Moins de barrières donc, et d’ambitieux défis à relever, dans un environnement plus rapide composé de nombreuses niches à investir. L’augmentation de la population va de pair avec celle des besoins. Le territoire est donc favorable au développement des activités en lien avec cette demande grandissante. Parmi les niches les plus pérennes, Rudy Deblaine cite les secteurs de l’innovation, des services et du commerce.

Conseil, financement, mise en relation et suivi : un soutien sur tous les plans

Si être passionné et créatif est impératif pour lancer son entreprise, garder la tête froide et anticiper ses besoins l’est tout autant. Pour réussir, « tout entrepreneur a besoin de fonds propres et de conseils venant d’acteurs plus matures sur leur secteur. » Les structures comme le réseau Initiative en Île-de-France existent justement pour leur allouer un financement de départ, et surtout pour voir si leur projet est réalisable. « Au cours de l’étude du dossier, nous regardons son positionnement, l’aspect juridique et fiscal et surtout l’adéquation entrepreneur-projet. » Vient ensuite un accompagnement individuel. Face à un comité composé de chefs d’entreprises, l’entrepreneur va être conseillé sur les points à mettre en avant dans la présentation de son projet. À l’issue de cette étape, un prêt d’honneur à taux 0%, pouvant aller jusqu’à 75 000 €, lui est accordé. 

L’accompagnement de l’entrepreneur par le réseau Initiative IDF va également lui permettre d’obtenir plus facilement le soutien d’une banque. En effet, la mise en relation bancaire fait partie intégrante du soutien apporté par Initiative Île-de-France. « Nous sommes quotidiennement en contact avec nos partenaires bancaires. L’accord d’un prêt d’honneur est, d’une certaine manière, une garantie que le projet est solide et pérenne. » Conscientes de la plus-value apportée par ces structures dans le développement de projets entrepreneuriaux, les banques font elles aussi le relais entre les audacieux prêts à se lancer, et les différents réseaux existants. 

En plus de l’accès facilité aux prêts proposés par les banques, l’entrepreneur a besoin de contacts pour développer son projet. Un parrain est désigné pour chaque nouveau chef d’entreprise. Son œil expert, et la possibilité de mettre l’entrepreneur en réseau avec d’autres professionnels représentent de véritables atouts. « De notre côté, nous lui proposons également de rejoindre un club d’entreprises. Ces actions maximisent ses chances de réussir. »

Dotscreen, un bel exemple d’accompagnement réussi

Parmi les nombreuses réussites précédées d’un accompagnement par Initiative Île-de-France, Rudy Deblaine se souvient de l’entreprise Dotscreen. En 2011 son dirigeant Stanislas Leridon crée sa société. Son idée ? Concevoir et développer des applications multi-écran, « adaptées aux smart TV, aux consoles de jeu, smartphones, tablettes, montres connectés, etc. », précise Rudy Deblaine. Le tout, dans l’optique de le proposer aux grandes sociétés du Web, des médias et des telecoms. En 2016, il rejoint le réseau Initiative dans le but de développer son entreprise. « Dotscreen a bénéficié d’un prêt d’honneur croissance à hauteur de 75 000 euros qui lui a ensuite permis de trouver les financements nécessaires. » L’entreprise a notamment été nominée aux Global Mobile Awards 2017. « Un bel exemple d’accompagnement réussi ! ».

À lire aussi
Share This