Pour une mobilité réinventée en Île-de-France

Par Nathalie Mourlon, Directeur général adjoint du Crédit Agricole d’Ile-de-France

Transports et aménagements réinventés, émergences des écoquartiers et de l’économie circulaire : ces transformations du Grand Paris représentent autant de nouvelles opportunités dans un marché immobilier francilien sous tension. En tant que banque mutualiste, nous nous sommes engagés à accompagner chaque client dans son projet de mobilité et à lui ouvrir les portes d’une région en pleine mutation.

Ancrage territorial en Île-de-France, entre attachement et futures connexions

Les Franciliens restent profondément attachés à leur région, le chiffre à retenir : 80% des trois millions de déménagements annuels sont intra régionaux. Je pense qu’en réinventant le territoire comme une métropole intégrée, le projet du Grand Paris doit renforcer cet attachement local. Pour ma part, l’exemple le plus frappant est évidemment le développement des transports au service des Franciliens. Le Grand Paris Express avec ses 200 kilomètres de lignes de métros supplémentaires, soit autant que les lignes actuelles et ses 68 gares assureront leurs déplacements sur l’ensemble du territoire tout en reliant entre eux les futurs pôles d’attractivité d’une ville monde. Une excellente nouvelle au service de leur mobilité !

Nathalie Mourlon, Directeur général adjointe du Crédit Agricole d'Ile-de-France

Tout au long de ce nouveau réseau, je pense que la ville va se transformer et se densifier. La construction des 68 gares du Grand Paris Express s’accompagne déjà de projets urbains prêts à accueillir des milliers de Franciliens. De nouveaux quartiers vont naître, associant logements de toutes catégories plus innovants, et répondant à des normes plus respectueuses de l’environnement en favorisant les commerces de proximité, avec des projets de bureaux copartagés et des équipements qui ancrent plus les résidents dans leurs lieux de vies pour au final mieux répondre à leur besoin de mobilité. Aujourd’hui, 85 % des Franciliens sont favorables au projet du Grand Paris et l’une de leur principale attente est l’amélioration des temps de transport.

Grand Paris ouvre les portes de l’immobilier francilien

Les tensions sur le marché immobilier et le coût du logement ont freiné les mobilités ces dernières années. Malgré la très forte évolution de l’offre et des objectifs de construction de 70.000 logements chaque année atteints depuis maintenant 3 ans, changer de logement en Île-de-France reste toujours plus difficile que dans le reste de la France.

L’ensemble des acteurs publics et privés s’emploient à réussir cet autre grand volet du projet Grand Paris du mieux se loger.

L’ensemble des acteurs publics et privés s’emploient à réussir cet autre grand volet du projet Grand Paris du mieux se loger. La construction de quartiers totalement réinventés, mieux connectés, mieux intégrés dans la ville, innovants par la conception,  d’éco quartiers, voire d’agro quartiers ; avec plus de place aux espaces verts, voire des reconquêtes de lieux totalement abandonnées comme le long des canaux, et donc permettre aux Franciliens de se réapproprier leur territoire auxquels ils sont attachés.

Je peux citer l’exemple de l’eco-quartier des Linandes à Cergy, pour lequel le groupement de promoteurs Crédit Agricole Immobilier, Bouygues Immobilier et Spirit, a été sélectionné pour imaginer une nouvelle façon de vivre et d’habiter au sein d’un quartier mêlant durabilité et connectivité. Ce sont près de 600 logements qui s’organiseront autour d’un espace paysager ouvert, voué en grande partie aux sports, aux loisirs et au bien-être, organisé autour d’un équipement phare : l’Aren’Ice et ses deux patinoires aux normes internationales. Un morceau de ville de 67 hectares qui souhaite devenir un emblème de la Ville Durable en Île-de-France.

Soucieux de soutenir aussi les grandes transformations urbaines, je citerais notre accompagnement sur le site du Franchissement Pleyel à Saint-Denis, remporté par le groupement « les Lumières Pleyel » lors de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Ce projet d’aménagement mais aussi de mobilité prévoit à l’horizon 2024 l’accueil de l’une des gares du Grand Paris Express, ce franchissement constituera un élément de liaison urbaine et ferroviaire stratégique du nord parisien. Ce projet rassemble plus de 50 partenaires : architectes, opérateurs immobiliers et investisseurs dont le Crédit Agricole d’Ile-de-France et Crédit Agricole Immobilier, acteurs culturels, startups innovantes, bureaux d’études et constructeurs. De notre collaboration est né le projet d’un ensemble immobilier de 150 000m2, incluant des bureaux, des logements, un hôtel, une résidence immobilière, des commerces, des équipements sportifs et culturels.

Déménagements franciliens : place à la solidarité

Déjà plus associés au développement de leur territoire grâce aux projets du Grand Paris, les Franciliens font émerger également de nouveaux modes de fonctionnement et de consommation, en lien avec l’économie solidaire et de quartier. Avec des conséquences réjouissantes pour faciliter les déménagements. De nombreuses start-ups innovantes et solidaires fleurissent en effet sur l’ensemble du territoire afin d’aider les Franciliens à faire leurs cartons. De quoi révolutionner ce moment de vie et le quotidien des futurs acquéreurs.

Je pense notamment à trois initiatives qui réinventent le déménagement sur le modèle de l’économie circulaire et solidaire.

JeMoove, qui propose un service de mise en relation entre particuliers prêts à se donner un coup de main le jour J. De son côté, l’association Carton Plein 75  accompagne depuis 2012 l’inclusion sociale et professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi : SDF, sans qualifications, trop faibles revenus. À l’aide de vélos électriques et de cartons réutilisés, ils combinent avec brio solidarité et écologie.

Dans la même optique, l’Atelier Remuménage lutte pour la réinsertion grâce au déménagement. Parmi ses objectifs : que les huit personnes prises sous son aile ressortent de l’association pour se diriger vers une nouvelle formation ou un nouvel emploi.

Pleinement investi dans son territoire, le Crédit Agricole d’Ile-de-France soutient toutes les initiatives qui ouvrent les portes d’un marché immobilier sous tension, des projets ambitieux du Grand Paris aux inspirations des start-ups – certes plus modestes, mais tout aussi précieuses.

Pleinement investi dans son territoire, le Crédit Agricole d’Ile-de-France soutient toutes les initiatives qui ouvrent les portes d’un marché immobilier sous tension, des projets ambitieux du Grand Paris aux inspirations des start-ups – certes plus modestes, mais tout aussi précieuses. Améliorer le quotidien des Franciliens demeure notre priorité et justement, ça bouge en Île-de-France !

À lire aussi