Les clients-sociétaires, grands animateurs de leur territoire

Au sein de l’écosystème bancaire, le Crédit Agricole d’Ile-de-France se distingue par son modèle coopératif, hérité de sa création en 1899. Si depuis la banque s’est ouverte à une large typologie de clients, elle n’en oublie pas ses racines et ses valeurs. Explications de Gérard Legendre, Président de la Caisse locale de Taverny, et d’Agnès Coubriche, Secrétaire de la Caisse locale et Directrice de l’agence de Taverny.

Président et secrétaire de Caisse locale, maillons essentiels d’une banque mutualiste

Les clients sociétaires sont les piliers d’une banque mutualiste comme le Crédit Agricole d’Ile-de-France. Ils portent les valeurs au niveau local et s’impliquent directement ou indirectement dans la vie de leur territoire. Directement, en participant à l’Assemblée Générale de leur Caisse locale sur le principe : un sociétaire = une voix. Indirectement aussi, grâce à la carte bancaire Sociétaire : pour chaque retrait ou achat effectué, 1 centime est reversé par la banque (sans frais pour le client) à un fonds mutualiste, qui investit dans plusieurs projets d’utilité sociale en Île-de-France. Par le biais de leur compte sur livret Sociétaire, ils peuvent également choisir des associations de proximité à aider. Gérard Legendre est un bon exemple de ces clients sociétaires convaincus. « En tant que fils d’agriculteurs, je suis pratiquement né dans le Crédit Agricole », s’enthousiasme celui qui est toujours resté proche de sa banque. « Je suis devenu administrateur dans les années 1990, puis vice-président et président de la Caisse locale de Taverny pour défendre le mutualisme qui fait notre force. »

Le tandem entre Président et Secrétaire est essentiel pour assurer notre mission de soutien au développement du territoire. Nous ne sommes pas trop de deux pour mener cette mission à bien ! 

 

A.Coubriche, Secrétaire de la Caisse locale et Directrice de l’agence de Taverny

Afin de garantir une action structurée et efficace sur l’ensemble du territoire francilien, Gérard Legendre est l’intermédiaire entre la banque et ses clients sociétaires. Il communique sur des sujets en lien avec le territoire francilien ou encore les actions menées sur le terrain. Pour l’assister dans ses fonctions, le Président de Caisse locale s’appuie sur le Secrétaire de la Caisse locale. À Taverny, c’est Agnès Coubriche qui assume cette charge avec conviction : « Le tandem entre Président et Secrétaire est essentiel pour assurer notre mission de soutien au développement du territoire. Nous ne sommes pas trop de deux pour mener cette mission à bien ! »

Le duo assure la gestion de la Caisse locale de Taverny, tout en entretenant la flamme mutualiste auprès de ses clients. « Tous nos nouveaux clients, quel que soit leur âge, sont sensibilisés aux valeurs de proximité, de solidarité, de responsabilité et à l’importance du sociétariat », témoigne Agnès Coubriche. « Nous veillons également à fidéliser nos sociétaires actuels en restant à l’écoute de leurs besoins et en échangeant avec eux. »

Pour garder le lien avec les clients, le digital est aussi de mise. Des écrans interactifs sont par exemple disponibles en agence. On y retrouve toutes les informations relatives au sociétariat, ou encore les initiatives locales soutenues par le Crédit Agricole d’Ile-de-France, comme la grande collecte de vêtements au profit de l’association La Cravate Solidaire qui s’est tenue durant la semaine du Sociétariat, fin novembre. Une communication de proximité qui fonctionne : en 2018, la Caisse locale de Taverny a accueilli 583 nouveaux sociétaires, franchissant par la même occasion la barre des 5200.

Porter les valeurs mutualistes sur le terrain

Le modèle historique du Crédit Agricole d’Ile-de-France lui offre une « force de frappe » importante pour soutenir des projets sur l’ensemble du territoire francilien. « En partenariat avec les 11 autres Caisses locales du Val-d’Oise, nous avons mené 11 actions à travers l’Île-de-France en 2018 : quatre dans le domaine de la santé, quatre dans la culture, deux dans le loisir et une dans le sport », détaille Gérard Legendre. Par exemple ? La Maison du Diabète et de la Nutrition a été soutenue dans ses missions de sensibilisation et de prévention du Diabète. Après s’être vu financer son véhicule en 2013, l’association a pu cette année intervenir au sein de plusieurs établissements scolaires.

Grâce, au soutien groupé des Caisses locales du Val-d’Oise de 10000€, et à un abondement de 5000€ par le fonds mutualiste alimenté par la Carte bancaire sociétaire, La Maison du Diabète a mobilisé des diététiciennes et des infirmières spécialisées en diabétologie pour mettre en garde les jeunes contre les mauvais comportements alimentaires. « C’est sans doute LA grande action de 2018 », estiment Gérard Legendre et Agnès Coubriche. « Cette intervention montre bien à nos sociétaires notre capacité à nous fédérer pour agir et avoir un impact positif sur leur quotidien ».

Cette intervention montre bien à nos sociétaires notre capacité à nous fédérer pour agir et avoir un impact positif sur leur quotidien

G.Legendre, Président de la Caisse locale de Taverny

L’Hôpital de Pontoise a également pu bénéficier du soutien des sociétaires. En 2015, les 11 Caisses locales ont financé des lits d’accompagnants à destination de la famille des patients. Cette année, l’Hôpital a pu équiper ses différents services de dalles de plafond ludiques. « Le fait de mettre un peu de couleur permet d’adoucir le séjour des malades et également de diminuer leur stress », explique Gérard Legendre, qui a déjà le regard rivé sur 2019.  

« En 2019 nous allons tout faire pour aider les pompiers du Val-d’Oise à intervenir au sein des écoles pour effectuer des ateliers de prévention d’incendies domestiques et enseigner les gestes qui sauvent. » Une action déjà soutenue par d’autres Caisses locales et que Gérard Legendre compte bien également porter sur son territoire. « C’est notre priorité pour le premier trimestre. »

Pour un mutualisme 100% digital et humain

Dans la continuité de sa stratégie « 100% humain 100% digital », le Crédit Agricole d’Ile-de-France propose depuis 2017 à ses clients sociétaires d’agir pour le développement de leur territoire directement en ligne. En 2017 et 2018, en complément de la monnaie solidaire Tookets, les clients pouvaient également choisir de financer les entrepreneurs de proximité grâce à l’outil de crowdfunding Tudigo.  Pour l’année 2019, le digital sera tout aussi présent avec de nouveaux projets et de nouveaux outils en perspective.

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France a également mis en place un processus de crowdsourcing : un brainstorming géant avec tous ses clients sociétaires. En 140 caractères, les sociétaires sont invités à soumettre leurs idées d’amélioration de la banque ou de nouveaux projets à soutenir. Grande star de la semaine du sociétariat Braineet a permis au Crédit Agricole d’Ile-de-France de retenir 3 idées pertinentes parmi de nombreuses propositions. Sur le terrain comme en ligne, l’union fait la force.

À lire aussi