L’Amicale Jean-Baptiste Salis

Pour que le Luciole puisse encore voler, il faut en prendre grand soin. Il ne reste en effet plus qu’un seul exemplaire au monde de cet avion de tourisme biplace de l’entre-deux-guerres. L’Amicale Jean-Baptiste Salis va entreprendre la restauration de cette pièce majeure du patrimoine aéronautique français.

Construit en 1932 à l’usine Caudron d’Issy-les-Moulineaux (92), le Luciole type C270 n° 6607/32 de l’AJBS est l’unique exemplaire restant au monde de cette version d’avion de tourisme biplace de l’entre-deux-guerres. Il fut un succès commercial pour le constructeur Caudron du fait de sa robustesse, sa fiabilité et sa facilité d’entretien. Bien qu’en bon état de conservation, la structure en bois de l’avion nécessite un contrôle approfondi et certaines pièces du moteur seront remplacées par des pièces neuves reproduites à l’identique. Grâce à sa restauration, soutenue par Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat, il participera de nouveau dès 2016 aux grands meetings aériens en Europe et sera exposé au musée Volant Salis à l’aérodrome de Cerny La Ferté-Alais (91).

 

Pour en savoir plus : www.ajbs.fr

À lire aussi