L’Opéra Comique et sa Nouvelle Troupe Favart

Au sein de la Nouvelle Troupe Favart de l’Opéra Comique, de jeunes talents lyriques sont formés aux techniques vocales et d’interprétation propres à ce répertoire, dans un esprit retrouvé de « compagnonnage » et avec le soutien de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat.

L’opéra comique, un genre musical à part entière et une institution de plus de 300 ans

Issu d’une forme musicale apparue au XVIIe siècle à Paris dans les Foires de Saint-Germain et Saint-Laurent, l’opéra-comique est un genre à part entière, à mi-chemin entre l’opéra, le théâtre, l’opéra-bouffe et la parodie. « Comique » ne signifiant pas que le rire est obligatoire mais que les morceaux chantés et le théâtre parlé coexistent au sein de l’œuvre. Le « Carmen » de Bizet est l’un des plus célèbres opéras-comiques.

© Sabine Hartl & Olaf-Daniel Meyer / Opéra Comique

L’institution de l’Opéra Comique est créée en 1714, sous le règne de Louis XIV.
Avec plus de trois cents ans d’existence, elle est l’une des plus anciennes institutions théâtrales et musicales de France, aux côtés de l’Opéra de Paris et de la Comédie-Française. Son histoire prestigieuse a fait de cette maison un pilier de la musique lyrique en France.

L’Opéra Comique a toujours poursuivi sa mission de création et d’ouverture auprès d’un public large, et à travers un répertoire du genre qui est principalement français.

 

 

> En savoir plus sur l’Opéra Comique et sa programmation

Transmission et esprit de compagnonnage

Attaché à la sauvegarde du patrimoine culturel et à sa transmission à de jeunes artistes de talent, Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat a choisi d’inscrire son soutien à l’Opéra Comique dans la durée (un soutien initié dès 2014) .

Depuis dix ans, l’Opéra Comique cherchait à renouer avec l’esprit de troupe, longtemps disparu de cette institution : son Académie change donc de nom… et d’esprit. Elle laisse la place à la « Nouvelle Troupe Favart » dans un esprit de compagnonnage créatif.
Cette nouvelle approche, notamment dans sa démarche de transmission de savoir-faire, a particulièrement séduit notre fonds de dotation mécénat.

La Nouvelle Troupe Favart comporte en effet deux cercles :

  • Le cercle des chanteurs résidents : de jeunes talents en début de carrière qui bénéficient d’une formation intensive alliant spécialisation et professionnalisation
  • Le cercle des chanteurs associés, chanteurs fidèles de la maison assurant leur rôle de transmission vis-à-vis des chanteurs résidents

Pour maîtriser les différentes techniques d’expression vocale spécifiques à l’opéra-comique (déclamation, passage fluide du parlé au chanté et du chanté au parlé, diction du français, interprétation  théâtrale…) les jeunes « chanteurs résidents » peuvent ainsi compter sur le tutorat des « chanteurs associés ».

À lire aussi
Share This