image de couverture chapô Mémoire Filmique IDF ok ©Mémoire Filmique d'Ile-de-France

Mémoire Filmique d’Île-de-France

L’association Mémoire filmique d’Île-de-France œuvre pour la collecte, la sauvegarde et la valorisation du patrimoine cinématographique francilien. Elle propose son expertise en numérisation à différents organismes détenteurs de fonds filmiques, constituant de précieuses archives sur notre territoire, son histoire et celle de ses habitants. Grâce à notre fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat, l’association a pu acquérir un scanner permettant une numérisation professionnelle de grande qualité, adaptée à tous les formats d’anciennes bobines.

De précieuses images de l’Île-de-France retraçant son histoire, sa mémoire, l’évolution de son territoire et la vie de ses habitants

Les premiers tracteurs dans les années 20, les bidonvilles de Colombes dans les années 30, la libération de Paris, une visite du Général de Gaulle, l’urbanisme, la vie à la ferme… Le cinéma professionnel ou amateur a produit de véritables trésors d’images historiques ou du quotidien. Mais, sauvegardés sur des supports fragiles, ces films, témoins de notre passé, pourraient tout simplement disparaître. Afin que ce patrimoine perdure, l’association Mémoire filmique d’Île-de-France s’est donné pour mission d’identifier, collecter, numériser et valoriser notre patrimoine cinématographique francilien.

Ces images qui dormaient dans des bobines, impossibles à visionner sans un équipement spécial, sont ainsi révélées dans une qualité optimisée. Elles constituent autant de témoignages de l’Île-de-France depuis le début du cinéma.

Extrait de quelques pépites numérisées par l’association :

Une numérisation délicate qui nécessite un matériel de pointe

La fragilité des supports, l’état des collures*, la variété des formats de pellicules… la numérisation nécessite une expertise et un matériel de pointe.

Grâce à notre fonds de dotation, l’association a pu faire l’acquisition d’un scanner équipé d’une caméra 4K. Celui-ci permet désormais une numérisation en haute définition, quel que soit le format de la bobine.

Il est également équipé de la technologie Wedgate. Celle-ci permet de traiter intelligemment les rayures ou les lignes verticales et de « réparer » ou d’optimiser presque tous les défauts de la pellicule (même sur les petits formats de films).

Après une indexation soignée dans une base existante, l’objectif, à terme, de l’association est de proposer un accès direct à ces films sur la future plateforme de Mémoire Filmique d’Île-de-France.

*Soudure de plusieurs parties d'une pellicule cinématographique.

Vidéo montrant le processus de numérisation grâce ce nouvel équipement :

L'aéroport d'Orly en 1971 - Création de l'aérogare Ouest

carrousel MFIDF Orly 1971

Saint-Méry (77) en 1929

carrousel MFIDF Saint Méry 1929

Manifestation de mères de famille en 1971

carrousel MFIDF manif mères de familles 1971

Travail aux champs à Nozay (91) en 1956

carrousel MFIDF Nozay91 1956

Le nouveau scanner numérique

carrousel MFIDF scanner ©Mémoire Filmique d'IDF

Des formats de bobines très variés - ici le format "Pathé Baby"

carrousel MFIDF bobines 1

Des formats de bobines très variés

carrousel MFIDF bobines 2
image de couverture chapô Mémoire Filmique IDF

Découvrez plus de vidéos historiques de votre région (attention : une fois que l’on commence, difficile de s’arrêter !)

> Voir
vignette MFIDFpour lien

L’association Mémoire Filmique d’Ile-de-France

> en savoir +
Share This