La Maison de Fer de Poissy

© Ville de Poissy

Monument emblématique de l’histoire architecturale de Poissy, témoin de l’époque industrielle florissante au tournant du XXème siècle, la Maison de Fer fut, en son temps, un symbole d’innovation et de technologie. Soucieux de préserver le patrimoine francilien, notre fonds de dotation mécénat participe à sa restauration, tout en permettant la transmission de savoir-faire à un jeune talent.

Un édifice inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques malmené par les éléments

Située dans le Parc Meissonier, un parc à l’anglaise cher aux Pisciacais, la Maison de Fer s’intègre dans le parcours architectural mis en valeur par la ville de Poissy : de la Collégiale Saint Louis qui témoigne du passé médiéval de Poissy, jusqu’à la Villa Savoye, emblème du renouveau architectural des années 1930.

L’originalité de cette maison de villégiature repose sur la technique avec laquelle elle a été construite : un système de tôles embouties qui en fait une maison entièrement en métal. Ce système – dit système Danly du nom de l’ingénieur belge qui l’a breveté et présenté aux Expositions Universelles d’Anvers en 1885 et Paris en 1889 – était à l’époque totalement novateur, synonyme de modernité et de confort.

©Ville de Poissy

Bien qu’inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1975, la Maison de Fer a malheureusement été malmenée par le tracé de l’A14, laissée à l’abandon, et finit par être détruite par la tempête de 1999. La Ville devient propriétaire des vestiges en 2016.

La ville de Poissy se réjouit de voir le Crédit Agricole d’Ile-de-France, partenaire fidèle et toujours aussi soucieux de la restauration du patrimoine et de la transmission des savoir-faire, nous rejoindre dans cette superbe aventure de sauvegarde de la Maison de fer.
Karl Olive,
Maire de Poissy

Une reconstruction à l’identique pour en faire un espace culturel

Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat participe au financement du chantier le plus impressionnant : le lot « métallerie ». Il comprend la restauration de 40% des tôles existantes et la fabrication à l’identique des 60 % de tôles manquantes.

Pour la réalisation des travaux, le cahier des charges a favorisé le choix d’une entreprise de métallerie sensible à la transmission de ce procédé de construction original  et qui s’engageait à embaucher et former un jeune apprenti « Compagnon du Devoir » aux techniques de restauration des pièces métalliques.

Le bâtiment accueillera un Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP).

Au-delà de la sauvegarde d’un patrimoine original et rare, ce projet contribue à faire de Poissy une destination incontournable du tourisme francilien et permet la transmission de précieux savoir-faire à de jeunes talents.
 Michel Caffin,
Vice-Président du Conseil d’Administration du Crédit Agricole d’Ile-de-France

À lire aussi
Share This