L’Eglise Notre-Dame de l’Assomption de Forges-les-Bains

La ville de Forges-les-Bains est située au cœur du Parc naturel régional de la Haute-Vallée de Chevreuse, dans le département de l’Essonne au sud de Paris. Si elle est reconnue « d’intérêt remarquable » en Île-de-France, son imposante église, dressée en son point le plus haut, y est pour beaucoup. Soucieux de préserver la richesse du patrimoine francilien, notre fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat soutient le projet de restauration de l’intérieur de l’église Notre-Dame de Forges-les-Bains. 

Des Forgeois mobilisés pour sauver cet héritage du Moyen-Âge

L’église actuelle résulte de plusieurs grandes phases de construction entre le XIe (édification du chœur actuel) et le XIXe siècle. Au cours du temps, l’église a subi des incendies, des pillages, les intempéries, et bénéficié de réparations et de reconstructions.

En 1998, des habitants de Forges-les-Bains créent l’association « Les Amis de l’Eglise Notre-Dame de Forges-les-Bains » et initient un grand programme de rénovation respectant les règles de l’art et de l’environnement.

La 1e tranche des travaux de rénovation, achevée en 2014, la protège des eaux. Une nouvelle étape consiste à restaurer l’intérieur de l’édifice (murs, sols, installations électriques et de chauffage…).

Notre fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat apporte son soutien à ce nouveau projet, qui est porté par l’association et la mairie, et qui combine 2 dimensions qui nous sont chères : la sauvegarde du patrimoine et émergence de jeunes talents. 

L’église de Forges-les-Bains est un lieu emblématique du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Sa restauration permet de valoriser cet héritage historique du Hurepoix et d’encourager la transmission de savoir-faire. »,
Bénédicte Douriez,
Vice-Présidente du Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Une valorisation du patrimoine effectuée dans un souci de transmission et de développement durable

La Mairie de Forges-les-Bains est attentive à ce que les entreprises sélectionnées pour la réalisation des travaux emploient notamment sur le chantier du personnel en formation, en requalification ou en apprentissage.

Une jeune étudiante de l’Institut National du Patrimoine avait déjà réalisé une étude de la statue de la Vierge à l’enfant : cet accueil étudiant sera de nouveau proposé à l’INP pour insérer, dans la démarche de restauration, des jeunes talents, futurs restaurateurs des monuments historiques (litres funéraires, bancs cloisonnés…).

Par ailleurs, les travaux auront lieu en recourant aux techniques de l’économie et du développement durables (notamment l’utilisation d’enduits à la chaux traditionnelle).

La fin des travaux est prévue pour fin 2019.

Depuis vingt ans notre association participe au projet de restauration de cet édifice médiéval, joyau de ce village de l’Essonne. Nous avons à cœur d’associer de jeunes talents à ce projet afin de favoriser le transfert de connaissances à la nouvelle génération de spécialistes et artistes. Un grand merci au Crédit Agricole pour son aide.,
Bernard Graciet,
Président de l’Association des Amis de l’Eglise Notre-Dame de Forges-les-Bains 

À lire aussi