« Il n’y a pas d’âge pour être bien accompagné ! »

Il n’y a pas d’âge pour être bien accompagné !

Par Nathalie Mourlon, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Être jeune c’est avoir des projets plein la tête tout en disant « j’sais pas ! ». C’est le temps des premières fois : 1ère vacances sans ses parents, 1er stage, 1er afterwork, 1er diplôme, 1ère voiture, 1er job, 1er logement… Comment aider les 5 millions de jeunes franciliens à réussir toutes ces premières fois ? Je vous partage quelques réponses.

Nathalie Mourlon, Directeur Général Adjoint du Crédit Agricole d’Ile-de-France.

Donner aux plus jeunes les moyens de bien préparer demain

L’accès à la formation, à l’emploi, aux transports, au logement – voire même à la santé ! – ne relève pas toujours de l’évidence pour les moins de 30 ans en Île-de-France. Ils vivent une succession rapide de changements de vie, d’étapes charnières à ne pas rater. Pour bien les accompagner, nous devons « penser jeunes ». Au pluriel, car chaque individu est différent. À chacun ses besoins, ses aspirations et donc ses propres attentes. C’est pourquoi au Crédit Agricole d’Ile-de-France nous proposons un ensemble de solutions toute l’année et pour tous. Au nom de quoi un banquier récompenserait-il un bachelier ayant une mention « Très bien » au Bac et non un autre diplômé ? Pourquoi le prêt Etudiant au taux attractif serait-il uniquement disponible en septembre ? Comment un bancassureur peut-il rassurer les jeunes globe-trotters désireux de découvrir le monde sans stress ? Je suis fière que notre banque régionale accueille tous les jeunes franciliens, les aide dans leur orientation scolaire et professionnelle à travers un chatbot, finance des frais de scolarité même pour les rentrées de janvier, couvre les frais de santé des étudiants à l’étranger, se porte caution pour une première location, assurance aussi les colocations entre amis, etc.

Se rappeler que le talent n’attend pas le nombre des années

« Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » clame Rodrigue dans Le Cid. Comme Pierre Corneille, nous pouvons être convaincus que le talent n’a pas d’âge. Je le vois à travers la passion des Meilleurs Ouvriers de France que nous accompagnons ou encore de ces jeunes entrepreneurs qui se lancent en faisant appel au financement participatif et qui parviennent à embarquer sur Internet les foules dans leurs projets. 

Pour bien les accompagner, nous devons « penser jeunes ». Au pluriel, car chaque individu est différent. À chacun ses besoins, ses aspirations et donc ses propres attentes.

Je le vois également dans les équipes du Crédit Agricole d’Ile-de-France auprès des 15 jeunes sportifs issus de l’Agence Pour l’Éducation par Le Sport (APELS) formés chez nous pendant 18 mois, tout comme les 300 autres jeunes que nous accueillons chaque année en pré-recrutement (180 apprentis et 120 stagiaires). Cet étonnement je le retrouve à travers notre programme de mécénat : depuis 2012, nous avons soutenu plus de 120 jeunes talents. Patrimoine, recherche scientifique, artisanat, musique, arts du cirque… leurs projets sont synonymes d’excellence et participent à l’énergie de notre région.

Ouvrir le mutualisme aux plus jeunes

Comment notre modèle coopératif peut-il davantage profiter aux plus jeunes  ? Par des actions de proximité concrètes. Chacune de nos 52 Caisses locales soutient chaque année au minimum un projet local dédié au jeune public : inviter 1 600 enfants à la rencontre de jeunes agriculteurs au Salon International de l’Agriculture, développer l’équithérapie pour les enfants handicapés aux Mureaux, soutenir le salon de l’alimentation et de la gastronomie pour enfants à Villejuif, sensibiliser des lycéens à la sécurité routière à Magnanville et à Airion, etc. Plus de 380 projets ont ainsi été réalisés en 2017. Plus que jamais, notre modèle coopératif est utile au plus grand nombre !

Être au rendez-vous des moments de vie de nos clients, c’est pour cela que j’aime mon métier.

Parce que nous sommes une banque régionale universelle, nous avons pour mission d’être aux côtés de tous les franciliens dans l’accomplissement de leurs projets. Du prêt Primo-accédant à taux zéro pour le 1er achat immobilier à l’avance naissance pour l’arrivée de bébé, nous voulons être la banque de leurs premières fois, avant comme après leurs 30 ans.

Être au rendez-vous des moments de vie de nos clients, c’est pour cela que j’aime mon métier.

À lire aussi