L’Académie d’Agriculture de France

Offrir à de jeunes chercheurs préparant un doctorat en agronomie la possibilité de développer ou présenter leurs travaux à l’étranger, c’est la vocation des « Bourses Dufrenoy – Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat » remises chaque année par l’Académie d’Agriculture.

Au-delà de son soutien visant à financer la préservation et la mise en valeur du fonds d’archives de l’Académie d’Agriculture, Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat finance chaque année, de façon paritaire avec l’Académie, des bourses de recherches attribuées à de jeunes chercheurs inscrits en vue de la préparation d’un doctorat en agronomie ou à des techniciens inscrits dans des formations avancées de promotion et poursuivant des travaux originaux. Notre fonds de dotation s’est engagé dans cette démarche pour une durée de 5 ans.

Les voyages forment la jeunesse… et font avancer la science !

Pourquoi financer le voyage à l’étranger de ces jeunes chercheurs ?
Parce que parfois le sujet de leur recherche se trouve à l’étranger, mais également très souvent afin d’assister à un congrès international, de pouvoir échanger avec des chercheurs d’autres pays, et avoir l’opportunité d’y présenter ses travaux. De manière générale, ce voyage permet aux bénéficiaires d’élargir leurs compétences, de développer leur réseau, et de donner de la visibilité à leurs travaux.

Les bourses sont octroyées par la Commission Académique, un jury composé de chercheurs dans des spécialités telles que la biochimie, la physiologie ou encore la génétique animale ou végétale.

5 des 8 lauréats 2017 lors de la cérémonie de remise des bourses le 5 avril 2018 – De gauche à droite : Mariem Omrani ; Lucie Farrera ; François Imbault, Président de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat ; Gérard Tendron, Secrétaire Perpétuel de l’Académie d’Agriculture ; Mathieu ARNAL ; Cécile Thomas ; Florian Lamouche

Les lauréats récompensés en 2018 pour la qualité de leurs travaux :

  • Lauriane HENNET, pour une mission de trois mois au sein du laboratoire de Ian Godwin à l’université du Queensland (Australie).
  • Lucie FARRERA, pour un séjour à l’international à la station expérimentale du Cirad en Guyane (DROM – France).
  • Anthony BERNARD, pour un séjour de trois mois à l’Université de Davis en Californie et pour créer une collaboration entre ce partenaire et le CTIFL de Lanxade (Etats-Unis).
  • Mathieu ARNAL, pour participer au World Congress on Genetics Applied to Livestock Production (WCGALP) et présenter ses travaux (2018 à Auckland – Australie).
  • Kévin MURET, pour participer au congrès Plant & Animal Genome Conference et valoriser ses travaux de thèse (janvier 2018 à San Diego – Etats-Unis)
  • Mariem OMRANI, pour participer au congrès Plant & Animal Genome Conference et valoriser ses travaux de thèse (janvier 2018 à San Diego – Etats-Unis)
  • Cécile THOMAS, pour une présentation orale lors du 11e Congrès mondial de phytopathologie-ICCP (juillet et août 2018 à Boston – Etats-Unis).
  • Florian LAMOUCHE, pour participer et présenter ses travaux de thèse au 5e Congrès European Nitrogen Fixation (août 2018 à Stockholm – Suède).

Protéger, répertorier et rendre accessible les trésors des archives de l’Académie d’Agriculture

Le soutien de notre fonds de dotation a permis à l’Académie d’Agriculture de France de déplacer ses archives situées en sous-sol, en prévision de la crue centennale de la Seine. Cette mise à l’abri est l’occasion d’inventorier, de rendre accessible et également d’exposer chaque année des documents remarquables, notamment pendant les journées européennes du patrimoine.

Un soutien complémentaire a d’ailleurs été remis à l’Académie le 5 avril 2018 afin de financer l’embauche d’une jeune archiviste durant toute l’année.

Extrait d'un livre illustré du fonds d'archives de l'Académie d'Agriculture sur les "Animaux domestiques d'Europe" datant de 1896.
À lire aussi