5 minutes pour comprendre notre modèle de banque coopérative et mutualiste

A la base de notre modèle de banque, il y a ces 2 mots : coopératif et mutualiste. Dans une coopérative (qu'elle soit bancaire, agricole, etc.) les adhérents ont acheté des parts sociales, ils un droit de vote et veillent à ce que la coopérative agisse dans leur intérêt. A l'origine du mot mutualisme il y a le mot "mutuel" : le partage, la solidarité, la redistribution. Il désigne quelque chose qui bénéficie aux 2 parties. Alors concrètement, une banque coopérative et mutualiste ça fonctionne comment et comment ça peut avoir un impact positif sur son territoire ?

Une banque coopérative et mutualiste appartient à ses sociétaires, c’est une banque structurellement décentralisée dont le fonctionnement et les objectifs sont très différents d’une banque commerciale.

En premier lieu, une banque commerciale est une Société anonyme dont le capital est détenu par des actionnaires. Son objectif premier est la rentabilité. Dans une banque coopérative, comme le Crédit Agricole, le capital est détenu sous forme de parts sociales par des clients sociétaires, utilisateurs des services bancaires. Son objectif premier est le service. La solidité de la banque n’est en réalité que le moyen d’y parvenir, et pour cela, les collaborateurs, experts bancaires, y travaillent au quotidien. Ils partagent les mêmes valeurs que les clients sociétaires : responsabilité, proximité et solidarité.

vignette soutiens locaux pour lien

Découvrez quelques actions menées sur le terrain par les clients sociétaires de nos Caisses locales.

En savoir +
Une - modèle plein d'avenir

Nathalie Mourlon, Directeur général adjoint, partage ses convictions sur l'utilité de notre modèle coopératif pour l’économie francilienne et surtout pour les Franciliens.

Lire l'interview

Ressources

Consulter le prospectus relatif aux partS sociales

EN SAVOIR PLUS
Facebook
Twitter Linkedin Mail