Engagement #5 : mettre en oeuvre une responsabilité sociétale et environnementale

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France agit pour la préservation de l’environnement en veillant à réduire son empreinte carbone, à trier ses déchets et à utiliser durablement les ressources.

Politique de réduction de l’impact environnemental

La démarche environnementale du Crédit Agricole d’Ile-de-France est une démarche progressive et priorisée. Dans un premier temps, il s’agit de partager à tous les niveaux de l’entreprise des éléments mesurables et identifiables tels que le bilan carbone réalisé en 2014 et d’autres indicateurs. Dans un second temps, l’analyse de ces éléments permet de décider et de mettre en oeuvre des actions concrètes et efficientes visant à réduire l’empreinte environnementale de la Caisse régionale.

Pollution et gestion des déchets

En 2016, le Crédit Agricole d’Ile-de-France a poursuivi l’amélioration de son dispositif de tri et de collecte des déchets. Des corbeilles de tri sélectif ont été déployées au siège et dans le réseau dans le but d’accroître prioritairement le recyclage du panier. Cette action et l’extension du reporting ont fait progresser la collecte de papier de 138% par rapport à 2015 pour s’établir à 221,6 tonnes.

Parallèlement, 11,57 tonnes de consommables informatiques ont été collectées en 2016, soit 5% de plus qu’en 2015. 56% de ce tonnage a fait l’objet d’un reconditionnement pour réemploi. Par ailleurs, 29,945 tonnes d’autres déchets d’équipements électrique et électronique ont été collectés et confiés à un établissement de service et d’aide par le travail en vue d’alimenter l’économie circulaire. Ce tonnage en baisse de 1,8% par rapport à 2015 représente 8,7 kilogrammes par équivalent temps plein.

En 2016, 143 269 cartes bancaires ont été collectées pour envoi en recyclage, pour une masse de 745 kilogrammes. Les matières contenues dans les cartes bancaires sont séparées et récupérées grâce à des procédés industriels très particuliers permettant de limiter l’impact sur l’environnement.

Emission de gaz à effet de serre

Concernant les émissions liées aux déplacements professionnels, le nombre de kilomètres parcourus par les collaborateurs était en hausse de 6,8% par rapport à 2015, principalement suite à l’extension du nombre de bénéficiaires au remboursement kilométrique. Pour faire face à cette augmentation, de nombreuses actions ont été et vont continuer à être mises en œuvre afin de limiter les déplacements : le télétravail, les audio et les visio-conférences ou la sensibilisation des collaborateurs pour privilégier l’usage des transports en commun.

Objectif : zéro papier

En 2016, le Crédit Agricole d’Ile-de-France a acheté 573,3 tonnes de papier. Par rapport à 2015, le tonnage de papiers imprimés a diminué de 13,4%. La mise en place de la Signature Electronique a également permis de diminuer de 14,9% le tonnage de papier A4 à copier. Enfin, le tonnage de papier nécessaire à la fabrication des chèques et des lettres s’élève à 65,7 tonnes en 2016.

Conformément à ses engagements, le papier acheté en 2016 par le Crédit Agricole d’Ile-de-France est issu à hauteur de 98,5% de forêts gérées durablement et de 0,02% de papier recyclé.

En 2017, le Crédit Agricole d’Ile-de-France maintient ses engagements et poursuit les actions en faveur de la baisse de sa consommation papier.

À lire aussi