paysage

Engagement #5 : mettre en oeuvre une responsabilité sociétale et environnementale

Implantés dans une des régions les plus denses et actives d’Europe, nous avons à cœur de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et de réduire notre impact environnemental. Pour ce faire, nous sommes attentifs à la consommation d’énergie et à l’utilisation du papier pour mesurer et illustrer l’impact de notre activité sur l’environnement. Parallèlement, nous continuons à surveiller les données relatives à l’économie circulaire (déchets).

Maîtriser notre consommation d’énergie

La maîtrise de la consommation d’énergie constitue pour notre Caisse Régionale un levier majeur de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les actions menées se synthétisent en 2 axes : la diminution de la consommation énergétique et l’adoption d’une énergie verte.

Ces investissements ont permis d’orienter à la baisse la consommation d’énergie : – 7,35% sur notre part d’énergie verte consommée par rapport à 2019.

En 2020, 77% de notre consommation d’énergie est d’origine électrique issue de sources d’énergies renouvelables. Ce choix marque l’implication de notre Caisse régionale dans la transition énergétique.

Le Bilan Carbone et l’Audit Énergétique menés sur le deuxième semestre 2018 ont conduit à des recommandations qui feront l’objet d’un plan d’actions dans le cadre de notre plan stratégique à moyen terme « Connexions 2022 ».

La baisse de notre consommation de papier

De par notre activité tertiaire, le papier est la matière première que nous utilisons le plus : elle constitue de ce fait un indicateur incontournable de notre empreinte environnementale. Nous continuons à œuvrer pour la dématérialisation des processus avec un double objectif : l’amélioration générale de notre fonctionnement, avec des gains en fiabilité, conformité et rapidité, et également la baisse de notre consommation de papier. Le niveau de celle-ci est donc scruté avec la plus grande attention. Entre 2019 et 2020, elle a diminué significativement, avec une baisse de 12,5% (périmètre déclaration Citeo et papier A4 vierge).

Au global, 99,8 % du papier nécessaire à l’activité de notre Caisse régionale est issu de forêts gérées durablement.

Nous voulons faire de notre responsabilité sociétale et environnementale un élément d’attractivité et de différence, et la faire mesurer par un organisme de notation externe. L’objectif : obtenir une note de 80/100 au moins dans l’indice Gaïa.

Véronique Martinez Directeur de la Prévention des Risques & du Secrétariat Général

L’économie circulaire et la gestion des déchets

En 2020, nous avons poursuivi l’amélioration de notre dispositif de tri, de collecte et de valorisation des déchets afin de favoriser l’économie circulaire et la préservation des ressources naturelles.

Les déchets d’équipements électriques et électroniques (hors retraitement des DAB) restent confiés à des Etablissements de Service d’Aide par le Travail (ESAT) : Recyclage Eco-Citoyen et ATF GAIA. Le taux de réemploi obtenu par ATF GAIA* s’élève à 79 %. Les cartouches d’encre des imprimantes sont collectées pour être réemployées après retraitement à hauteur de 79 %. Leur nombre tendra à diminuer grâce à la mutualisation des moyens d’impression et l’utilisation d’imprimantes centralisées avec libération par badge. À ce jour, le nombre d’imprimantes a diminué de moitié.

Tous les sites du Crédit Agricole d’Ile-de-France sont équipés de corbeilles et de poubelles pour faciliter le tri sélectif.

 

*Gaïa Rating est l’agence de notation ESG d’EthiFinance spécialisée sur le segment des PME-ETI cotées du marché européen.

iStock-504292967-tasse-café-scaled-e1583751216284 ©iStock - airrazab

Tous les engagements de notre Pacte Coopératif et Territorial

Cliquer ici
Facebook
Twitter Linkedin Mail