Bandeau-en-tête-Telecom-Sud-Paris

La solidarité pour les étudiants s’organise à Evry

Répondre présent pendant les moments difficiles : c'est le principe même de l'esprit coopératif et mutualiste. Alors que les jeunes ont été particulièrement touchés par la crise, nos Caisses locales et leurs administrateurs multiplient les actions de soutien aux étudiants.

Le rôle clé de nos administrateurs sur leur territoire

Nos administrateurs sont avant tout des clients sociétaires, motivés pour faire bouger les choses près de chez eux. Bénévoles, ils représentent les sociétaires de leur Caisse locale. Leur proximité avec le terrain leur permet de repérer les actions solidaires qui pourraient être soutenues localement.

Cela donne souvent lieu à de belles histoires comme celle de notre soutien aux étudiants de Télécom Sud Paris.

A l’origine, une belle rencontre avec une voisine solidaire

Une administratrice, cliente sociétaire de notre Caisse locale de Corbeil, voyant sa voisine faire d’étonnants allers et retours dans son garage l’interpelle.

Sa voisine lui indique qu’elle travaille dans l’école d’ingénieurs Télécom Sud Paris à Evry. Beaucoup d’étudiants étant en difficulté (alimentaire, produits d’hygiène et besoin de matériel informatique), elle les aide comme elle le peut.

Heureuse coïncidence : lors du dernier conseil d’administration de la Caisse locale, les administrateurs ont justement décidé de soutenir des actions solidaires en faveur des jeunes.

 

Un premier soutien aux étudiants pour éviter le décrochage…

Après quelques échanges avec l’école pour identifier les besoins les plus urgents, il est apparu que le manque d’équipement informatique pouvait être un important facteur de décrochage pour certains élèves. La Caisse locale a proposé de financer des ordinateurs.

Telecom Sud Paris - Remise 2 chèques
Les 2 chèques qui permettront l'achat de 8 ordinateurs et d'un véhicule.

… qui entraîne un second soutien : une épicerie solidaire pour les étudiants !

Lors de la remise du chèque au sein de l’école, nos administrateurs prennent connaissance d’une initiative admirable menée par des élèves. En effet, ceux-ci ont monté EPICER’INT : une épicerie solidaire pour lutter contre la précarité étudiante.

Sans attendre, nos administrateurs rencontrent un des étudiants en charge de l’épicerie. Celle-ci distribue tous les jeudis, gratuitement, 150 sacs de denrées alimentaires et produits d’hygiène, pour les étudiants qui ont dû mal à boucler leur budget.

Les gestionnaires de l’épicerie parviennent à s’approvisionner auprès de supermarchés et de producteurs locaux. Ils ont cependant quelques soucis logistiques car ils ne disposent pas d’un véhicule adapté pour la collecte des produits.

Les administrateurs décident alors de mobiliser l’ensemble des Caisses locales de l’Essonne et du Val-de-Marne. Le résultat de cette belle entraide ? Elles financeront l’achat d’un véhicule (ainsi que des épices pour mettre un peu de saveur dans la vie des étudiants !) grâce au « centime de la carte sociétaire ».

Telecom Sud Paris - Sacs épicerie
Environ 150 sacs distribués chaque semaine gratuitement via l'épicerie solidaire étudiante de Télécom Sud Paris.

En effet, à chaque fois qu’un client sociétaire utilise sa carte bancaire sociétaire (achat ou retrait), le Crédit Agricole d’Ile-de-France verse 1 centime* sur un fonds mutualiste. C’est ce fonds qui permettra l’acquisition du véhicule… c’est donc l’ensemble de nos sociétaires qui contribuent à cette action, simplement en utilisant leur carte bancaire sociétaire !

*Centime entièrement financé par la banque.
La Carte bancaire sociétaire est réservée aux clients sociétaires. Les règlements successifs de péages constituent une opération unique. Retraits aux distributeurs du Crédit Agricole.

 

Lien produits sociétaires solidaires

Découvrez les avantages de la carte bancaire et du livret sociétaires

EN SAVOIR PLUS
lien-tribune-modele-plein-avenir

Le sociétariat, ce "vieux" modèle plein d'avenir !

LIRE LA TRIBUNE
lien-tribune-RSE

Responsabilité sociétale des entreprises : place à l'action !

LIRE LA TRIBUNE
Facebook
Twitter Linkedin Mail