Communiqué de presse Immobilier

22/09/2020

Le Crédit Agricole IDF dévoile la nouvelle édition de son panorama de l’immobilier francilien

Basée sur 21.000 prêts accordés au 1er semestre 2020 par le Crédit Agricole d'Ile-de-France, cette étude pour le site Où-acheter-idf.fr met en lumière le profil des nouveaux emprunteurs franciliens dans sa 4ème édition. Quel budget allouent-ils à leur projets immobiliers ? Quelles sont les communes les plus prisées ? Quelle durée moyenne pour un prêt immobilier ?
Pour cette nouvelle édition découvrez les grandes tendances qui ont marqué le marché immobilier francilien dans un contexte de crise sanitaire inédite.

Qui sont les nouveaux emprunteurs franciliens ?

Les primo-accédants : des projets stables dans un contexte inédit.
Ils sont âgés en moyenne de 34 ans et empruntent 294.500€ (+0.5% par rapport à la même période l’année précédente) sur une durée de 274 mois.
La tendance est légèrement plus prononcée du côté du montant moyen du projet alloué, celui-ci atteint 356.000€ soit une augmentation de 1.4% sur la même période.
Ils représentent 58% des emprunteurs et achètent surtout dans l’ancien en périphérie de Paris. Seulement 13% d’entre-eux investissent dans Paris intra-muros, soit une baisse de l’attractivité de la capitale de plus de 5 points sur un an.

Les secundo-accédants (achat-revente) : des projets de plus en plus importants notamment grâce à l’essor du Grand Paris.
Ils sont âgés en moyenne de 42 ans et empruntent 521.000€ (+4.6%) sur 212 mois.
Poursuivant la même dynamique, le montant moyen du projet augmente de 5.4% et passe à 663.500€.
Ils privilégient la qualité de vie et sont plus de la moitié à opter pour l’acquisition d’une maison. Ils recherchent des localités où il fait bon vivre, tout en restant connectés à Paris. Les moyens de transport, les espaces verts et les établissements scolaires font parti de leurs critères prioritaires.

Quels sont les départements les plus plébiscités ?

Les Hauts-de-Seine : 1 projet immobilier francilien sur 5, avec une augmentation de 5% du montant moyen du prêt et de 7% pour le montant moyen du projet.
Asnières-sur-Seine détrône Boulogne-Billancourt et devient la commune la plus plébiscitée du département.

L’Essonne : 18% des projets immobiliers, avec une légère augmentation de 1% du montant moyen du prêt et du montant moyen du projet.
Massy confirme et reste la commune la plus plébiscitée du département.

Les Yvelines 
: 16% des projets immobiliers, avec une augmentation de 10% du montant moyen du prêt et de 6% pour le montant moyen du projet.
Sartrouville détrône Versailles et devient la commune la plus plébiscitée du département.

Ces derniers mois ont été particulièrement marquants pour les futurs acquéreurs immobiliers. Le marché immobilier francilien reste néanmoins une exception avec un rattrapage des transactions. Dans ce contexte, nous avons donc décidé de renouveller notre offre Primo-accédants à 0%, pour les clients non éligibles au prêt à taux zéro réglementé !

Guy Poyen Directeur du Marketing et du Digital Clients au Crédit Agricole d'Ile-de-France
Share This