image de couverture chapô article Institut Pasteur ©Institut Pasteur

L’Institut Pasteur

Les antibiotiques ont eu, depuis plus de 70 ans, un impact majeur pour améliorer la santé humaine et animale en sauvant des millions de vies. Malheureusement, peu de temps après la mise sur le marché d’un nouvel antibiotique, de nouvelles résistances apparaissent. Ces bactéries multi résistantes constituent une menace de santé publique. Notre fonds de dotation soutient l’Institut Pasteur pour financer les travaux d’une jeune doctorante sur l’étude de cellules immunitaires dites « Natural Killers » pour trouver des solutions innovantes pour lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Une reconnaissance internationale.
Quatre grandes missions d’intérêt général.

Fondation à but non lucratif reconnue d’utilité publique, l’Institut Pasteur accomplit quatre grandes missions d’intérêt général : la recherche, l’enseignement, la santé des populations et des personnes, le développement de l’innovation et le transfert de technologies.

Depuis sa création en 1887 par Louis Pasteur, 10 chercheurs travaillant en son sein ont reçu le prix Nobel de médecine (notamment pour la découverte du VIH).

Institut Pasteur illustration 2 ©Institut Pasteur

Au cœur de sa mission de recherche, une des ambitions de l’Institut est de combattre la résistance aux antibiotiques.

Au sein du laboratoire « Chromatine et Infection », le projet transversal « Lutter contre la résistance aux antibiotiques » rassemble plus de 40 équipes multidisciplinaires du réseau international des « Institut Pasteur ».

L’objectif : mieux comprendre ces résistances, ainsi que le mode d’action des antibiotiques, afin d’optimiser leur utilisation en santé humaine et animale. Le but est également de développer des stratégies thérapeutiques alternatives aux antibiotiques.

Natural Killers contre Streptococcus Pneumoniae

Ce n’est pas le nom d’un film d’action, pourtant le projet mobilise de nombreux acteurs (scientifiques) !

Le laboratoire « Chromatine et Infection » développe une démarche innovante basée sur l’étude de cellules immunitaires dites « Natural Killers ». Ces cellules immunitaires réactives ont une capacité de mémoire qui pourrait être utilisée pour combattre les infections au pneumocoque… avec la perspective d’un traitement venant pallier la résistance grandissante de la bactérie aux antibiotiques.

Au-delà du pneumocoque, le traitement pourrait s’appliquer à toute infection bactérienne.

Cellules ©Institut Pasteur/Daniel Scott-Algara

Une jeune chercheuse prometteuse

Notre fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat finance, dans ce cadre, les travaux d’une jeune chercheuse qui vient renforcer l’équipe du laboratoire.

Jeune doctorante, Tiphaine Camarasa s’est déjà vu remettre par la Fondation pour la Recherche Médicale le prestigieux prix Mariane Josso. Sa contribution au sein de l’Institut Pasteur, à l’issue de son stage de Master, a déjà été récompensée par une publication qu’elle signe en co-auteur. Une reconnaissance suprême très rare à ce stade précoce de sa thèse.

Streptococcus pneumoniae

Institut Pasteur illustration 4 pneumocoque Streptococcus pneumoniae ©Institut Pasteur

Laboratoire

Institut Pasteur illustration 5 ©Institut Pasteur/François Gardy
vignette Institut Pasteur pour lien

Missions et équipe du laboratoire "Chromatine et Infection" de l'Institut Pasteur

En savoir +
Bloc lien - logo CA IDF Mécénat

Tous les soutiens de notre fonds de dotation Mécénat

En savoir +
Share This