Page d'accueil du concours
en partenariat avec

Armaël
Abdollahi

31886612_2115534448489145_1742748336869343232_n.jpg
©Arma-L
Musiques urbaines 29 ans
Partager ce profil
Facebook Twitter Linkedin

Présentation du projet

Il s’agit de “FlowHacker”, une série de vidéos d’analyses de rap publiée sur ma chaîne Youtube Arma-L. Le concept est d’aborder les techniques employées par les rappeurs dans leurs morceaux, en termes de flow, de rimes, de placements rythmiques, etc. Chaque épisode porte sur un rappeur et a pour objectif de faire comprendre ce qui caractérise son style, et ce qui permet de le reconnaître parmi les autres, au-delà de son grain de voix. L’épisode sur Ninho permet par exemple de parler de la contre-assonance (une figure de style qu’il utilise fréquemment), celui sur Hatik évoque le débit rapide de son flow, ou encore l’épisode sur Kaaris permet de décrire la construction d'une punchline. L’idée est d'adapter l’épisode en fonction de l’artiste. Ainsi pour SCH ou encore Laylow, il a été important de se pencher sur les thèmes de leurs textes, car ceux-ci participent directement à la direction artistique et à la construction de leur image. L’épisode sur Maes a quant à lui été l’occasion d’expliquer comment fonctionne l’autotune. Afin d’illustrer l’analyse par un exemple, je termine par un morceau créé dans le style du rappeur. J’y rappe moi-même, sur l’instrumentale composée durant l’épisode, et en utilisant les techniques abordées auparavant. En plus d’avoir un rôle d’illustration, cela permet d’ajouter une touche “Divertissement”. J’ai favorisé un format court et condensé, avec un montage dynamique, pour une durée moyenne de 5 minutes. Le projet est déjà lancé, il existe actuellement 7 épisodes. J’ai été contraint de faire une pause pendant quelques mois, mais je suis désormais en train de travailler sur mon retour pour très prochainement. Voir plus

En quoi ton projet réinvente la discipline ?

Sur le youtube français, les concepts de vidéos orientées rap sont souvent populaires. On y retrouve des vidéos de beatmaking (ex: Ysos), d’analyse d’albums (ex: Le Réglement), d’analyse d’artistes (ex: Boombarap), d’imitations humoristiques (ex: Maskey) etc. Afin de me distinguer de ces concepts, qui sont déjà très bien réalisés par les youtubeurs actuellement en place, j’ai choisi de me diriger vers un créneau proche mais différent, et quasi-inédit en France. On dit souvent que l’imitation est l’un des meilleurs moyens d’apprendre : lorsque l’on cherche à imiter un artiste, la phase d’observation, le fait de se mettre dans sa peau pour comprendre sa vision, ou encore l'analyse de ses techniques et de ses choix artistiques, se révèlent précieux et enrichissants. C’est selon cette logique que j’ai pensée au format de FlowHacker. J’ai trouvé que c’était la manière la plus pertinente de permettre au spectateur d’en apprendre plus sur la façon dont sont créés de A à Z les morceaux de rap. En suivant un épisode, le spectateur passe par les mêmes étapes que le ferait l’imitateur : observation, compréhension de l’artiste, analyse technique, reproduction. FlowHacker permet (toutes mesures gardées) au spectateur de profiter de tous les bénéfices de l’imitation, sans avoir à faire le travail lui-même. L’objectif reste d’être dans un format “Divertissement” mais avec tout de même un certain degré de technique, afin de permettre au spectateur de passer un bon moment tout en apprenant des choses, et en augmentant sa culture rap. Voir plus

Qu'est-ce qui t'a donné envie de casser les codes ?

Le rap est un art de la rue, il est par nature pratiqué de manière intuitive, par des artistes ayant évolué dans cette culture et ayant intégré inconsciemment ses codes et ses aspects techniques. Cela participe à sa beauté, et trop de théorie pourrait peut-être risquer de lui faire perdre sa nature. J’ai moi-même grandi dans cette culture et ai pu digérer ses codes. Je pense cependant qu’il est important de démontrer que derrière ce qui semble intuitif et simple, se cache des techniques musicales et lyricales très développées. En apportant une légère touche de théorie, et en mettant en avant les techniques qui existent dans le rap, on peut montrer qu’il est, comme tout art, régi par un ensemble de règles artistiques le définissant. Envisager le rap comme un art à part entière, avec ses propres codes et ses propres critères de qualité, permet d’éviter les erreurs d’analyse et de contrer les stéréotypes. Il est par exemple fréquent, que soit reproché aux rappeurs une mauvaise qualité d’écriture ou d’emploi de la poésie. Or, ces critiques analysent souvent à travers un mauvais prisme, car elles sont faites par des personnes ne connaissant pas les codes du rap ni le “parler de la rue”. On ne doit pas évaluer la qualité de texte d’un rappeur selon les mêmes critères que pour évaluer la qualité de texte d’un chanteur de variété, ni d’un écrivain par exemple. Le vocabulaire qui sonne juste dans un style sonnera faux dans un autre, pareil pour le type de rimes employées, le rythme, la diction, etc. En mettant en avant les techniques propres au rap, je cherche à le valoriser, à montrer qu’il se suffit à lui-même. Il n’a pas besoin d’être regardé via des critères venant d’autres genres, il est un art à part entière, il n’appartient pas à une sous-culture mais à une discipline différente avec des codes artistiques différents. Voir plus

Si tu devais trouver l'argument imparable qui motivera le jury à sélectionner ton projet ?

Si FlowHacker comporte une partie technique, le format reste accessible au grand public, et je pense que le projet remplit plusieurs critères lui procurant un gros potentiel : - Format court et condensé - Nom du rappeur dans le titre - Le beatmaking et le rap sont populaires en ce moment sur le YouTube francophone - Peu de concepts similaires La victoire du concours permettrait d’exploiter au maximum ce potentiel, en enlevant les limites auxquelles je suis confronté actuellement. Voir plus

Play video
channel-screenshot.jpg ©Chaine youtube ep1-screenshot.png ©Episode 1 ep3-screenshot.png ©Episode 3 ep6-screenshot.png ©Episode 6 ep7-screenshot.png ©Episode 7
Page d'accueil du concours
Règlement du concours
Merci
d'avoir voté !
Ton vote est bien pris en compte, il est dès maintenant visible sur le compteur du candidat.
N'hésite pas à revenir demain, tu pourras de nouveau voter une fois par catégorie !

On te laisse découvrir les candidats des autres catégories.
Merci !

Ton inscription à la newsletter de la Globe-Trotter Place a bien été prise en compte. Tu recevras d’ici quelques jours le premier mail, tu rejoindras alors une communauté de jeunes franciliens qui te ressemblent. N’hésite pas à aller consulter les articles, partager tes expériences, tes questions sur globetrotterplace-ca-paris.fr !

Tu as un projet à réaliser ?

 

Dans la vie, on a tous besoin d’un petit coup de pouce. Que l’on soit artiste, passionné ou bien hésitant, explorateur, les choix sont parfois difficiles quand on se construit.

 

Tu as entre 18 et 30 ans ? Tu aimerais avoir quelques tips pour t’aider à t’élancer dans la vie, t’épanouir ou trouver ta voie ?

 

Inscris-toi à la newsletter de la Globe-Trotter Place et rejoins une communauté de jeunes franciliens pour trouver des inspirations, des bonnes idées et tout simplement des personnes qui te ressemble !

Pour recevoir la newsletter, remplissez les mentions ci-dessus. Elles sont obligatoires, à défaut votre adhésion ne pourra être enregistrée.
Les données collectées sur ce formulaire, avec votre consentement, feront l’objet d’un traitement de données à caractère personnel par la Caisse Régionale de Crédit Agricole d’Ile-de-France, en qualité de responsable de traitement et par son sous-traitant pour vous envoyer la newsletter et vous proposer des offres commerciales de la Caisse Régionale de Crédit Agricole d’Ile-de-France.
Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de limitation, d’un droit à l’effacement à condition qu’il n’existe pas de motif légitime impérieux pour le traitement, demander leur portabilité et communiquer des directives sur le sort de vos données en cas de décès. Vous pouvez également, à tout moment, vous désabonner de la newsletter. Pour exercer vos droits, cliquez ici.
Pour plus d’informations, consultez notre Politique de Protection des Données.