Page d'accueil du concours
en partenariat avec

Jeannette
Marié

dsc07208.jpg
©Jeannette Marié
Projets solidaires & environnementaux 23 ans Instagram komune.media
Partager ce profil
Facebook Twitter Linkedin

Présentation

Je suis entrepreneure dans l’audiovisuel. Avant ça, j’ai fait des études de droit et de sciences politiques, que j’ai entrecoupé de pauses pour travailler auprès de personnes exilées, en tant que travailleuse sociale, médiatrice culturelle et chargée de plaidoyer. J’aimais ce que je faisais, mais ça ne laissait aucune place à la créativité. Lancer Komune m’a permis d’allier mon engagement auprès des personnes exilées et ma passion pour la vidéo.

Décris-nous ton projet et son degré d'avancement.

Komune, c’est le média 100% vidéo qui voit les migrations autrement ! Le projet a été pensé avec deux objectifs : sensibiliser les jeunes (18-25 ans) aux migrations et créer un lieu de parole libre et inclusif pour les personnes exilées. Le concept ? Les personnes exilées sont invitées à parler de leurs passions, leurs projets parce que nous sommes convaincues qu’un bon accueil passe avant tout par la culture et qu’elle représente un moyen de réunir. Nous voulons mettre en avant les parcours de Soumaila, danseur afro ; Mouthana, étudiant en mode et bien d’autres… Nos vidéos sont publiées toutes les deux semaines sur YouTube et nous publions des teasers ou des contenus vidéos inédits chaque semaine sur Instagram et Tik Tok. L’idée du projet est née en novembre l’année dernière et nous avons commencé à travailler sur le projet à temps plein en janvier 2022. La première vidéo a été publiée sur YouTube en mai 2022. Depuis, nous avons réunis 1140 followers (tout réseaux sociaux confondus) et nous avons tissé des liens avec beaucoup d’acteurs du secteur associatif ou des médias. Nous avons aussi organisé un event de lancement le 29 septembre qui a eu lieu aux Amarres avec au programme : une table-ronde, des performances et un DJ set. Plus de 250 personnes ont assisté à notre événement et nous avons eu la visite d’une journaliste de l’AFP qui a par la suite publié une dépêche sur notre projet. Nous ne sommes pas seules pour développer Komune. Nous sommes incubées par Singa, une association qui aide les entrepreneur.e.s à développer des projets en lien avec les migrations. Komune a aussi intégré en janvier 2022 une résidence de créateurs de contenus : la Yaz. La Yaz nous permet de bénéficier d’un accès à des studios vidéos pour les tournages des vidéos, à des conseils en audiovisuel et marketing et à un réseau de contacts dans le secteur des médias et de l’influence. Voir plus

En quoi ton projet casse les codes et réinvente la discipline ?

Il existe déjà beaucoup de médias qui parlent de migration, mais pas de la façon dont on le fait ! À la question “qu’est-ce que vous évoquent les migrations ?” 90% des jeunes de notre âge (18-25 ans) ont répondu des termes négatifs (guerre, injustice, misère…). Nous sommes conscientes que la migration peut être un sujet lourd et complexe mais après avoir travaillé dans le secteur associatif avec des personnes exilées pendant plusieurs années, nous pensons qu’il est possible d’avoir un regard plus positif sur les migrations. Une personne exilée ne se définit pas par un statut administratif et nous souhaitons le montrer à travers nos contenus. Les médias traditionnels parlent des migrations avec un traitement de l’information souvent négatif et plutôt misérabiliste. D’autre part, il existe des médias spécialisés sur les migrations (Guiti News, Migra-sons…) mais qui s’adressent plutôt à une niche, une audience déjà sensibilisée au sujet. À travers les vidéos, nous voulons toucher les jeunes et réussir à les intéresser à ces enjeux. Nous voulons aussi que les personnes exilées puissent s’exprimer sur des sujets qui leur tiennent à cœur. Nous pensons que la meilleure façon de déconstruire les clichés est de permettre aux personnes exilées de parler de leur culture d’origine, de leurs passions, etc. Il y a quelques semaines, nous avons invité Rima Hassan. Rima est une réfugiée palestinienne qui a fondé l'Observatoire des Camps de Réfugiés. Nous l’avons invité à commenter la série Mo, sortie sur Netflix il y a peu, qui met en scène la vie d’un réfugié palestinien aux Etats-Unis. En montrant des extraits de la série à Rima, elle a pu comparer la vie d’une personne réfugiée aux Etats-Unis et en France, mais aussi nous parler de son lien très fort à sa culture palestinienne et de sa relation avec sa double culture : franco-palestinienne. Voir plus

Si tu devais trouver l'argument imparable qui motivera le jury à sélectionner ton projet ?

Il y a plus d’1,1 million de personnes exilées en France (les personnes réfugiées, les demandeurs d’asile et les sans-papiers), vous avez parlé à combien d’entre elles ? Pas beaucoup ? C’est parce que le système d’accueil fonctionne comme ça. En regardant Komune, on ne peut plus dire que l’immigration ne nous regarde pas, parce que les personnes exilées ne sont plus un “groupe d’inconnus” mais des personnalités inspirantes et riches de savoirs et d'expériences. Voir plus

300172751_786066449099430_5738449446400174910_n.jpg ©Daniel Georges dsc01355.jpg ©Jeannette Marié
Page d'accueil du concours
Règlement du concours
Merci
d'avoir voté !
Ton vote est bien pris en compte, il est dès maintenant visible sur le compteur du candidat.
N'hésite pas à revenir demain, tu pourras de nouveau voter une fois par catégorie !

On te laisse découvrir les candidats des autres catégories.
Confirmation du vote
Pour confirmer ton votre, aide nous à identifier que tu n'es pas un robot en validant le système ci-dessous.

Une fois que tu auras cliqué, ton vote sera comptabilisé ;)
Merci !

Ton inscription à la newsletter de la Globe-Trotter Place a bien été prise en compte. Tu recevras d’ici quelques jours le premier mail, tu rejoindras alors une communauté de jeunes franciliens qui te ressemblent. N’hésite pas à aller consulter les articles, partager tes expériences, tes questions sur globetrotterplace-ca-paris.fr !

Rejoins la
Globe Trotter Place !

Rejoins la Globe Trotter Place
Rejoins la Globe Trotter Place

Dans la vie, on a tous besoin d’un petit coup de pouce. Que l’on soit artiste, passionné ou bien hésitant, explorateur, les choix sont parfois difficiles quand on se construit.

Tu as entre 18 et 30 ans ? Tu aimerais avoir quelques tips pour t’aider à t’élancer dans la vie, t’épanouir ou trouver ta voie ?

Rejoins la communauté de la Globe-Trotter Place pour trouver des inspirations, des bonnes idées et tout simplement des personnes qui te ressemblent !

ACCÉDER À LA GLOBE-TROTTER PLACE