Olivier Gavalda

Directeur général

Étienne de Magnitot

Président du Conseil d'Administration

Stratégie

27/10/2021

Responsabilité sociétale des entreprises : place à l’action !

Temps de lecture :

Élaborer une politique de Responsabilité sociétale de l’entreprise ambitieuse a été l’un de nos chantiers de l’année 2021. Désormais formalisée, elle va guider et structurer nos actions de banque mutualiste pour répondre aux défis sociaux, environnementaux et économiques de notre région. Et nous sommes fiers de vous en dévoiler les grandes lignes.

Quand vous êtes une banque mutualiste et que votre raison d’être est d’agir dans l’intérêt de vos clients et de la société, mettre la transition écologique et l’inclusion au cœur de vos métiers de banquier et d’assureur est un devoir. L’avenir est en marche et nous sommes convaincus que demain, il n’y aura plus de bons résultats financiers sans une haute performance sociale et environnementale.

Cette performance sociétale est d’autant plus importante qu’elle constitue un critère de choix essentiel pour les collaborateurs à la recherche de leur future entreprise. C’est également le cas pour nos clients : une banque engagée a plus de chances de séduire de nouveaux clients et de les fidéliser.

Notre responsabilité sociétale : accompagner tous nos clients dans un monde en transition

Et cela commence dès aujourd’hui, en soutenant avec bienveillance et loyauté nos clients dans les moments difficiles. Nous en avons déjà donné la preuve tout au long de la crise Covid-19, avec plus de 7 600 Prêts garantis par l’État et 7 900 pauses d’échéances de crédit accordés. Nous souhaitons à présent ancrer cette démarche d’accompagnement en prévenant et détectant au plus tôt les situations de fragilité afin d’y apporter des solutions.

Demain, nous voulons aider nos clients à prendre la voie du développement durable. En leur proposant des offres d’épargne verte, en mettant à leur disposition des solutions originales et des financements avantageux pour la transition énergétique et environnementale de leurs activités, en bonifiant les crédits que nous accordons aux entreprises engagées dans une démarche RSE, ou en intégrant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans nos analyses de financement.

Ces leviers incitatifs, nous les déploierons également dans notre rôle d’investisseur, en favorisant les acteurs ayant fait le choix d’adopter des pratiques responsables et dont l’impact est positif sur les enjeux sociaux et environnementaux de notre région.

Photo Edm OG ©Aurélia Blanc
À gauche Olivier Gavalda, Directeur général du Crédit Agricole d'Ile-de-France, à droite Étienne de Magnitot, Président du Crédit Agricole d'Ile-de-France

Être une entreprise responsable et engagée pour son territoire et la société

Contribuer à l’amélioration des pratiques des autres est une chose. Mais pour que cette ambition soit crédible, nous devons donner l’exemple. C’est pourquoi nous nous fixons un objectif clair en matière de protection de l’environnement : la neutralité carbone de nos activités dès 2040. Cet objectif central doit mobiliser nos équipes et infuser chacune de nos décisions. De même, nous souhaitons favoriser une politique d’achat locale et responsable.

Lorsque nous disons « nos équipes », nous voulons dire chacune et chacun des collaborateurs pris individuellement. Notre responsabilité en tant qu’employeur est de garantir la mixité et la diversité des équipes, ainsi que l’équité dans leur recrutement, la gestion de leurs compétences et de leurs carrières. Elle est également de soutenir leurs initiatives dans une logique participative et « bottom-up ».

Il s’agit aussi, évidemment puisque c’est notre adn de banque mutualiste, de poursuivre et renforcer nos actions en faveur du territoire francilien, en particulier par le biais de nos Caisses locales et de nos actions de mécénat.

Enfin, pour mesurer l’efficacité de notre démarche, nous suivrons annuellement la notation extra-financière Gaïa Rating qui s’appuie sur un référentiel d’une centaine de critères sur des thématiques sociétales, environnementales et de gouvernance.

Et maintenant, place à l’action !

Très concrètement, qu’est-ce que cela donne ?

  • Côté particuliers, nous avons lancé une offre de financement dédiée à la mobilité faiblement émettrice de CO2. Résultat : la part de véhicules électriques et hybrides que nous finançons a grimpé à hauteur de 26 %.
  • Côté financement des entreprises, nous proposons, pour certains de nos clients, d’indexer le taux d’emprunt à la réduction des émissions de CO2 de leur activité et/ou à l’obtention de labels environnementaux.
  • Côté interne, nous avons réalisé notre bilan carbone et élaboré une stratégie pour réduire l’impact environnemental de nos achats, de nos déplacements et de nos consommations d’énergie.
  • Côté soutien de notre territoire, nous allons tester en novembre l’organisation d’ateliers d’initiation à l’usage du digital dans notre agence de Montreuil en collaboration avec l’association WeTechCare. L’objectif est de lutter contre la précarité numérique qui concerne 7 % des français. Et si l’expérience est concluante, nous l’étendrons à de nouvelles agences !

L’engagement sociétal et environnemental du Crédit Agricole d’Ile de France n’est pas qu’une idée ! Nous avons déjà lancé de nombreuses actions et vous pouvez compter sur nous pour poursuivre nos efforts.

Vous souhaitez lire plus de contenu à ce sujet sur notre site ?

Facebook
Twitter Linkedin Mail