Et si…vous co-construisiez avec nous votre banque de demain ?

C’est notre volonté, pour cela nous avons lancé notre plateforme de crowdsourcing en partenariat avec la start-up Braineet. Sa vocation ? Permettre à nos clients de partager avec nous leurs idées pour innover et identifier au mieux leurs nouvelles attentes.

Deux nouveaux challenges, pour des idées audacieuses

Avec deux nouveaux challenges, « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France était votre assureur, quels services et avantages souhaiteriez-vous pour lui rester fidèle ? » et « Qu’est-ce qui vous ferait dire : « Waouh ! La relation client du CA IDF est vraiment top ! » ? », les idées ont fusé chez nos clients. Ces deux thématiques ont permis à plus de 810 clients de participer, commenter et liker les meilleurs posts. Parmi les 290 idées reçues lors de ce challenge, la banque régionale a sélectionné 3 idées par thématique :

Challenge « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France était votre assureur, quels services et avantages souhaiteriez-vous pour lui rester fidèle ? » :

  1. « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France me proposait une assurance pour les objets permettant un déplacement (mobilité électrique) : hoverboard, segway, vélos… », idée d’Isabelle M.
  2. « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France me garantissait les meilleures offres à tout moment, grâce à des contrats qui s’actualiseraient avec l’offre tarifaire la moins chère plus un comparatif directement disponible sur l’application mobile ? », idée de Lucie L.G
  3. « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France me proposait une synthèse de ma couverture quand on me propose une assurance, afin de savoir  si mon assurance me couvre déjà et à quelles conditions : location de voiture, achats en magasin, billets avion ou train ? #Transparence #Fidélisation », idée de Sébastien H.

Challenge « Qu’est-ce qui vous ferait dire : « Waouh ! La relation client du CA IDF est vraiment top ! » ? » :

  1. « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France organisait des MOOC afin d’expliquer les marchés financiers et nous permettre de mieux comprendre toute la complexité des investissements ? », idée de Fabian S.
  2. « Et si vous utilisiez mes habitudes de consommation (avec mon accord) afin de m’apporter de véritables propositions personnalisées et ainsi anticiper mes envies ? », idée de Denis C.
  3. « Et si on pouvait réaliser un virement directement sans attendre 48h lorsqu’on ajoute un bénéficiaire ? », idée Sandrine L.

Ses idées gagnantes sont à présent étudiées par nos experts et entrent dans le processus d’innovation de la Caisse Régionale.

Ce sont eux qui en parlent le mieux

Ils ont posté leur idée et sont aussi désireux de la justifier ! Deux gagnants des challenges prennent la parole pour nous exposer leur choix.

Fabian S., gagnant du challenge « Qu’est-ce qui vous ferait dire : « Waouh ! La relation client du CA IDF est vraiment top ! » ? », son idée : Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France organisait des MOOC afin d’expliquer les marchés financiers et nous permettre de mieux comprendre toute la complexité des investissements ? 

 

« J’apprécie la démarche du Crédit Agricole d’Ile-de-France qui, via Braineet, donne la parole à ses clients pour saisir leurs idées et axes d’améliorations. A l’heure où nous sommes très sollicités par de nouveaux acteurs 100% internet, parfois sortis de nulle part, cela renforce ma confiance dans un acteur qui cherche à se réinventer tout en conservant son expertise centenaire.

Je souhaiterais que les banques comme le Crédit Agricole d’Ile-de-France investissent dans les MOOC car les marchés financiers ne sont pas mon domaine de prédilection, ils demandent des compétences et des connaissances particulières, mais c’est un secteur que l’on est obligé de connaitre à partir du moment où on ouvre quelques placements.

Les experts du Crédit Agricole d’Ile-de-France peuvent nous aider à mieux appréhender ces sujets mais le temps d’acculturation pour bien cerner les enjeux est parfois très

long. Il me semble opportun d’améliorer notre connaissance de ce sujet en amont des rendez-vous avec les conseillers, afin de privilégier le temps de la discussion avec les experts sur nos projets concrets. Je fais confiance à ma banque pour m’acculturer aux marchés financiers car je sais qu’elle a un fort devoir de conseil. 

Fabian S., © Thomas Millet

De plus, c’est aussi un plus pour les banques, nous sommes de plus en plus autonome pour gérer nos comptes, nous n’avons pas besoin de souscrire à de nouveaux services tous les jours. Partager son expertise avec ses clients est l’opportunité pour le Crédit Agricole d’Ile-de-France de maintenir une relation suivie avec ses clients. »

Lucie L.G, 2ème place du challenge « Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France était votre assureur, quels services et avantages souhaiteriez-vous pour lui rester fidèle ? », son idée : Et si le Crédit Agricole d’Ile-de-France me garantissait les meilleures offres à tout moment, grâce à des contrats qui s’actualiseraient avec l’offre tarifaire la moins chère plus un comparatif directement disponible sur l’application mobile ?

« J’ai eu cette idée car j’aimerais que ma banque soit plus proactive en termes d’offres et de services, mais également en termes d’alerte. Si quelque chose change, que ce soit au niveau d’un contrat, d’une tarification, ou autre, le client doit être prévenu directement. J’ai pris la parole pour l’assurance, mais on peut bien sûr transposer cette idée à tous les services et offres bancaires.

Cette instantanéité est possible grâce à nos smartphones ! Aujourd’hui, le fait d’utiliser l’application mobile Ma banque permettrait d’avoir une meilleure visibilité et donc de toucher une plus grande audience. Pour ma part, je ne regarde plus mes comptes sur mon ordinateur, tout passe par l’application, c’est plus accessible, plus simple et on peut l’emmener partout. De plus, le client peut aussi signer électroniquement très simplement grâce au digital, la validation d’une offre ou d’un tarif peut être immédiat.

Aujourd’hui, le client est immergé par un très (trop) grand nombre d’informations, il est très compliqué pour nous de faire le tri entre les avantages et les inconvénients de telle assurance comparés avec telle assurance. Ce que veut le consommateur, c’est payer le moins cher avec le maximum de service, mais aussi peser le pour et le contre ! »

Comment ça marche ?

Intuitive et simple d’utilisation, la plateforme Braineet permet aux consommateurs de poster leurs idées – aussi appelées « brainees » – en un rien de temps depuis le site web ou l’application mobile. Les publications doivent tenir en 140 caractères et commencer par la phrase « Et si », marque de fabrique de la jeune start-up. Les clients peuvent suivre leurs amis et s’abonner à des thèmes qui les passionnent pour enrichir les interactions avec les autres marques présentes.

À lire aussi