Cluster* Drones Paris Region, l’Île-de-France accueille le 1er salon professionnel dédié à cette technologie

Cette première édition du Salon Drones Paris Région Expo destinée aux start-up, petits entrepreneurs et grands groupes, vise à rapprocher les têtes pensantes et les parties prenantes de cette technologie. Avec son pavillon et ses espaces de vol indoor et outdoor ce salon prône la recherche de fertilisations croisées et le rapprochement de compétences. 

Nos équipes étaient présentes, représentées par le pôle Pro de notre agence de Brétigny, notre équipe de l’animation commerciale et des entrepreneurs hébergés au Village by CA Paris. Nous avons posé 3 questions à Jean-Philippe Bonhomme, Directeur du Cluster Drones Paris Région.

  • Quel bilan tirez-vous de cette première édition ?

« Tous les exposants étaient ravis, de la qualité des visiteurs et des rendez-vous. Grâce à la couverture médiatique importante de l’événement, nous avons réussi à accroître notre légitimité sur le périmètre. La filière professionnelle en Île-de-France doit maintenant accélérer. Le cluster devient peu à peu le centre R&D de nombreux projets pour développer des produits et services pour la région, notamment dans la perspective des JO 2024. Nous avons d’ailleurs signé une lettre d’intention dans ce sens lors de l’inauguration du salon avec la Région, Thales, le Groupe ADP et SNCF Réseaux. Nous sommes le support d’aide et de développement de solutions et services à base de drones pour la Région »

Jean-Philippe Bonhomme, Directeur du Cluster Drones Paris Région
  • Quels sont les principaux objectifs du cluster « Drones Paris Région » ?

« L’objectif est d’accélérer les marchés déjà établis et de combler le déficit de connaissance des clients potentiels des drones et de l’écosystème. Le cluster fait le lien entre les start-up et les clients potentiels qui sont nombreux. Au-delà de la promotion de la filière, le cluster est également un incubateur technologique. Nous travaillons entre start-up et grand groupe pour créer de nouveaux usages pour les drones. Enfin, le cluster a également un rôle dans le financement des start-up, en effet, il aide à identifier les projets conformes aux attentes du marché et les met en relation avec des partenaires financiers. 

Nous avons de nombreux prérequis sur les drones. Ils doivent d’abord s’inscrire comme un moyen pour les entreprises d’optimiser leur service. C’est de l’open innovation. De grands groupes travaillent avec l’écosystème drone pour améliorer leur offre clients, l’enjeu c’est l’innovation disruptive.

Concernant la région francilienne en particulier les drones peuvent, par exemple, aider à intervenir plus rapidement ou plus loin lors des situations de crises. Les usages majeurs sont l’accès à l’information plus rapide, la prévention et l’intervention. »

 

  • Qu’est-ce les Pros de la filière drone attendent d’une banque comme le Crédit Agricole d’Ile-de-France ?

« Les start-up attendent les banques sur trois aspects principaux :

  • Smart money : l’idée est de créer un réseau pour trouver des clients, car le premier financement des start-up ce sont les commandes ! Pour une start-up, la banque doit les accompagner dans des mises en relation de son réseau.
  • Le conseil : 80% des sociétés de l’écosystème des drones sont des TPE. La banque doit être un vrai partenaire pour les aider à optimiser toutes les phases de développement de leur société.
  • Le calcul du risque : si on vise à la pérennité des entreprises, il faut que celles-ci soient à même d’avoir un niveau de conseil adéquat au niveau de risque qu’elles prennent. Les banques se doivent de conseiller les entrepreneurs sur les risques encourus en leur donnant des conseils experts. »

 

Acteur de notre territoire, nous soutenons les entrepreneurs de demain et favorisons l’innovation. Le développement de la technologie drone,  levier d’amélioration pour la qualité de vie des Franciliens, promet de modifier notre quotidien et notre environnement. Le Grand Paris, par exemple, fait appel à cette technologie, pour ses projets de rénovations et d’aménagement du territoire. Le Pavillon de l’Arsenal et la Métropole du Grand Paris également pour réaliser 18 panoramas 360° en région parisienne dans le cadre de la consultation internationale « Inventons la Métropole du Grand Paris ».

Ces deux jours ont permis à nos équipes de mieux comprendre les enjeux de cette technologie,  d’échanger avec les professionnels du secteur et de voir comment nous pourrions les accompagner. De nouvelles perspectives d’accompagnement sont aujourd’hui en cours d’étude.

 

* Les clusters sont des réseaux d’entreprises constitués majoritairement de PME et de TPE, fortement ancrés localement, souvent sur un même créneau de production et souvent à une même filière. Dans une économie mondialisée, les clusters permettent, en fédérant les énergies, de conquérir des marchés qui n’auraient pas été accessibles par des entreprises seules

 

À lire aussi