« Nous voulons soutenir les jeunes talents et préserver le patrimoine »

François Imbault, Président du Conseil d’Administration du Crédit Agricole d’Ile-de-France et de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat, explique la genèse et toute l’ambition du fonds de dotation.

Pourquoi avoir lancé le fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat en 2012 ?

Depuis plus de 100 ans, le Crédit Agricole d’Ile-de-France porte dans son ADN les valeurs mutualistes : la responsabilité, la proximité et la solidarité. Intrinsèquement lié à notre région, nous avons toujours eu pour ambition d’être utile à notre territoire, d’une part par notre rôle d’acteur économique au sein d’une région d’un dynamisme exceptionnel, tournée vers toute l’Europe et l’international, mais aussi à travers le soutien continu d’actions de proximité de nos 52 Caisses locales.

En 2012, nous avons décidé d’être encore plus proches de nos concitoyens et de favoriser le développement francilien. Ceci nous a conduits à renforcer notre activité de mécénat par la création d’une structure propre.

Aujourd’hui le rôle de mécène incombe plus que jamais à des entreprises citoyennes telles que la nôtre : Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat est né de cette conviction.

 

Quels sont les champs d’intervention du fonds de dotation ?

Nombre de domaines nécessitent le soutien d’un mécène. Nous avons choisi d’apporter notre concours, sur notre territoire en Île-de-France, à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine et à la promotion des jeunes talents, avec une attention toute particulière aux projets conjuguant ces deux dimensions qui traduisent bien les notions de responsabilité et de solidarité qui nous animent :

  • la responsabilité d’aider à transmettre aux générations futures les riches legs de celles qui nous ont précédés,
  • la solidarité à travers le soutien de jeunes talents qui, par leur excellence et leur esprit innovant, assurent la pérennité de nos patrimoines.

Nous sommes ainsi déterminés à préserver la richesse des patrimoines et à soutenir l’énergie de jeunes talents pour, ensemble, contribuer au rayonnement de notre région.

À lire aussi