L’Opéra Comique

Morceaux chantés et théâtre parlé : la spécificité de l’opéra-comique exige des talents particuliers. Au sein de l’Académie de l’Opéra Comique, de jeunes talents lyriques sont formés aux techniques vocales et d’interprétation propres à ce répertoire, avec le soutien de Crédit Agricole d’Ile-de-France Mécénat.

L’Opéra Comique est créé sous le règne de Louis XIV, en 1714. Il s’agit de l’une des plus anciennes institutions théâtrales et musicales de France avec l’Opéra de Paris (anciennement Académie royale de musique) et la Comédie-Française.

Par extension, on appelle opéra-comique le genre de spectacle représenté par l’Opéra Comique. « Comique » ne signifie pas que le rire est obligatoire mais que les morceaux chantés s’intègrent à du théâtre parlé. L’opéra-comique s’oppose donc à l’opéra, entièrement chanté, et ses spécificités sont enseignées au Conservatoire jusqu’en 1991. L’originalité stylistique de l’opéra comique, qui mélange le parlé et le chanté, nécessite de la part des interprètes la maîtrise de techniques d’expression vocale spécifiques.

 

Pour en savoir plus: http://www.opera-comique.com/

À lire aussi