Handicap = cap sur les compétences

L’association Handicap et Emploi au Crédit Agricole (HECA) mène depuis 2006 une politique active et durable pour promouvoir l’emploi des travailleurs handicapés au sein des Caisses Régionales du Crédit Agricole, dont Crédit Agricole d’Ile-de-France.

En seulement 2 ans j’ai évolué de conseiller d’accueil à conseiller clientèle, et je suis maintenant diplômé
Franck LOYZANCE
Collaborateur

Il existe depuis 2006 en région Île-de-France un diplôme universitaire d’attaché(e) de clientèle Banque & Assurance proposant à des personnes en situation de handicap de niveau bac+1 une formation en alternance de 14 mois. Cette dernière est autant théorique que pratique. Franck Loyzance témoigne de son expérience au sein de cette alternance :

« C’est en janvier 2009, alors que j’étais déjà en poste dans une autre entreprise, que j’ai décidé de postuler pour l’alternance grâce à HECA. Un changement radical après 23 années passées dans l’hôtellerie ! Je recherchais avant tout un métier avec des relations clients. Le plus dur a été de repartir de zéro : acquérir de nouvelles compétences, exercer dans un domaine inconnu, suivre des cours toute la journée à l’IUT. Mais la double formation est efficace. En seulement 2 ans j’ai évolué de conseiller d’accueil à conseiller clientèle, et je suis maintenant diplômé. Je suis toujours en poste au Crédit Agricole, et j’ai pu constater les évolutions qui ont eu lieu dans le milieu professionnel ; le dispositif HECA a fait ses preuves. »

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France est à l’écoute de ses collaborateurs
Sarah PRIGENT
Collaboratrice

Le Crédit Agricole d’Ile-de-France réalise une vingtaine d’aménagements de poste chaque année pour adapter les conditions de travail à chaque collaborateur en situation de handicap. Ces aménagements peuvent être matériels (bureau assis/debout, siège adapté, logiciel de grossissement de caractère), sous forme de prestations (prise en charge des frais de transport du domicile au lieu du travail, formations spécifiques) ou encore par attribution de CESU (Chèque emploi service universel).

Sarah Prigent, collaboratrice « maintenue dans l’emploi », nous raconte :

« Tout d’abord, je n’aime pas le terme de « maintien dans l’emploi », pourquoi n’aurais-je pas été maintenue ? Mon handicap, je le côtoie tous les jours. Afin de bénéficier d’un accompagnement, j’ai décidé de faire une demande de RQTH » sur les conseils du médecin du travail et l’aide de la Mission Handicap & Emploi de la Caisse Régionale. Cela m’a permis d’obtenir des aménagements de mon poste : un ergonome a étudié mon espace de travail pour me conseiller une place adaptée dans l’open-space, avec moins de luminosité et de passage. Par ailleurs, j’ai bénéficié de paires de lunettes facilitant à la fois mes déplacements et mon travail sur écran, lui-même équipé de Zoomtext, un logiciel pour malvoyants. J’ai pu ressentir que le Crédit Agricole d’Ile-de-France est à l’écoute de ses collaborateurs et offre de nombreuses solutions d’aménagements de poste. La RQTH est nécessaire pour travailler dans des conditions sereines, et j’invite tous ceux qui en auraient besoin à surmonter la peur d’être « fiché » ; on n’est pas contagieux ! Il est temps que le regard sur le handicap change. »

Le recours au secteur protégé et adapté est à présent intégré dans la politique de sélection de nos prestataires. Lors de réceptions par exemple, le Crédit Agricole fait régulièrement appel à des traiteurs du secteur adapté.
Sandrine Théron
Responsable Organisation et Qualité

Le secteur adapté et protégé regroupe des structures dans lesquelles travaillent des personnes en situation de handicap. Sandrine Théron, responsable Organisation et Qualité au Crédit Agricole d’Ile-de-France, nous explique pourquoi elle fait appel régulièrement au secteur protégé et adapté :

« En 2014, dans le cadre des projets de dématérialisation, nous avons dû faire appel à un prestataire externe pour réaliser la numérisation en masse des documents. Nous avons sélectionné la société Everial, qui a mis en place un partenariat avec l’Association des Paralysés de France (APF). Dans ce cadre, l’APF réalise les opérations de préparation et dépollution du papier. La qualité de ce service est tout à fait conforme à nos attentes. Le recours au secteur protégé et adapté est pleinement intégré dans notre politique de sélection de nos partenaires. Lors de réceptions par exemple, le Crédit Agricole d’Ile-de-France fait régulièrement appel à des traiteurs du secteur adapté. »

À lire aussi